Club de minéralogie de Chamonix

www.mineralogie-chamonix.org

C'était il y a 50 ans !

Il était une fois, c'était il y a cinquante ans.

Par René Levasseur.

L’idée d’un club de minéralogie s’était concrétisée en juin 1964. Nous étions trois : Yves LAGARDA, de Paris, Alain GIRAUDEL, de Grenoble, et moi-même. Trois copains de l’École d’Agriculture de Contamine-sur-Arve ; mais encore mineurs tous les trois. Et il fallut attendre que l’un de nous (R. L.) soit majeur...


C’est donc le 26 juin 1966, que le CLUB DES JEUNES MINÉRALOGISTES DE CHAMONIX a été officiellement créé, au restaurant Le Dru* à Chamonix, par onze jeunes : Jean-Luc BÉRAUD, Jean BÉREST, Jean-Claude CHARLET, Michel DUMOULIN, Jocelyne FAVRE, Bernard GARCIA, Alain GIRAUDEL, Dominique LEBAS,  René LEVASSEUR (président), Christian POCCACHARD et Jean-Marc PODETTI.
J’étais le seul majeur à cette date. Ma passion pour les « cailloux », comme je l’appelais, a débuté lorsqu’un copain qui avait vu dans mon aquarium une rose des sables que j’avais mise comme décor, m’a offert un petit cristal de roche.

En 1966, je faisais une saison chez un paysagiste, Marcel HYVERT. J’ai organisé la première exposition dans l’entrée de l’Office du Tourisme, avec l’aide de Madame MANDEL et de Monsieur Juillard, commerçants vendant des minéraux.

Ce mois d’août était pluvieux et imposait donc à l’exercice du jardinage beaucoup de jours sans travail. Je les passais à guider les visiteurs devant les vitrines de cristaux.

Parmi les visiteurs, un grand nom : Haroun Tazieff, avec qui j’ai pu parler, et qui m’a encouragé à poursuivre. Nous l’avons déclaré membre d’honneur et il est resté plusieurs années parmi nous.


En janvier1967, nous avons sorti notre premier journal du Club avec l’aide du Colonel GONNET, qui était Commandant de l’E.H.M. Son épouse était notre secrétaire. Mademoiselle ROBLOT, préparait ce journal avec l’aide de Monsieur ALLEAUME, qui dessinait la première page.

Cette même année, je travaillais à Genève en floriculture, j’ai organisé la première sortie en car, pour visiter une exposition consacrée aux améthystes du Brésil. C’étaient des pièces énormes. Cette sortie nous donna l’opportunité de rencontrer Monsieur CALAME, alors Directeur du Musée de Genève.

Il y avait une bonne ambiance dans le car, avec notre ami Jean-Marie HYVERT et son accordéon… Au retour, nous avons cherché des calcites dans la carrière Montessuits à Monnetier-Mornex : nos premières trouvailles en groupe !

Chamonix, devait être la deuxième ville de France à organiser une bourse minéralogique. Initialement prévue pour le mois de mai 1968 dans les locaux municipaux du Majestic, la première bourse minéralogique fut, à cause des évènements, reportée au mois d’août et, depuis, notre bourse a toujours lieu en août. Elle avait connu, déjà, un certain succès, succès qui depuis, ne s’est jamais démenti, tant parmi les visiteurs que parmi les exposants ! Parmi les vingt-cinq à trente exposants de la première bourse, Monsieur Roger TITEUX. Deux exposants nous sont fidèles depuis 1970 !

Cette première bourse permettait au Club de rembourser un cristallier qui avait prêté une belle pièce pour la première exposition. Pièce qui avait été dérobée durant l’exposition et qui, semble-t-il, était partie en direction de Paris…

L’idée de départ, était d’organiser la Bourse pour pouvoir investir les éventuels bénéfices dans l’achat de pièces en vue de constituer une collection pour le musée que nous rêvions de créer… Pendant de nombreuses années, nous avons pu faire connaître (et vivre) notre Club grâce à la Bourse. Car si la Mairie nous aidait matériellement, nous ne percevions pas de subventions…


Pour ce qui est du musée des cristaux, dès nos débuts, nous avions prévu d’en établir un. Il aurait pu s’ouvrir rue de la Gare, qui est devenue de nos jours l’avenue Michel Croz. Nous avions pris contact avec les héritiers du peintre Gabriel LOPPÉ, qui habitaient aux États-Unis, pour mélanger ses toiles avec les minéraux, mais, nous n’avions pas assez de subsides pour réaliser ce projet, donc, à regret, nous avons dû l’abandonner…

Le 17 novembre 1968, le Club des Jeunes Minéralogistes de Chamonix, devient le Club de Minéralogie de Chamonix. Le premier « comité » se compose de : Jacques BADIN, Armand COMTE,  Michel COMTE, Jean-Paul DURAFOUR, Roger FOURNIER, Jean-Pierre GAUTHEY (président), Catherine GRIS,  René LEVASSEUR et Louis PIRION.

Dès ses débuts, le Club a recueilli l’adhésion de nombreux membres éloignés. Ainsi, sur une liste de cinquante et un membres du Club en 1967, vingt-six membres n’habitent pas en Savoie, l’un d’eux réside en Belgique ; vingt-trois habitent Chamonix, un Bonneville, un autre Annemasse…

Voilà nos débuts ! Notre Club a pris de l’ampleur, et qui aurait pensé alors qu’il fêterait ses cinquante ans ? Alors, aujourd’hui, je pense à tous ceux qui m’ont aidé à cette époque, je les remercie…

Que de chemin déjà fait ! Alors, bon pied ! Et à tous, bonnes découvertes de pièces, avec seulement marteau et broches ( ! ) : nous sommes responsables devant la Nature pour sauvegarder les espèces minérales, sans détruire le reste…

Très cordialement, René Levasseur.

 

 

Notre ami René Levasseur, fondateur, premier président, et toujours membre de notre Club, nous narre par le menu, les premiers balbutiements du Club. Il est de ceux à qui l’on prédisait, pour le Club qu’ils venaient de fonder, une espérance de vie de quelques années seulement… 50 ans après, le Club vit toujours ! Si les sorties sont touchées durement par une incompréhension totale face à la minéralogie de terrain (incompréhension ressentie tant par les amateurs que par les scientifiques) ; la Bourse prospère toujours, le Bulletin, devenu annuel, a pris de l’ampleur, du poids ; le Musée, enfin, a vu le jour ! Aujourd’hui, tous ensemble, nous devons nous montrer dignes de la confiance de la Ville de Chamonix, dignes du beau musée dont nous sommes le « ferment », et trouver de nouveaux objectifs fédérateurs pour le Club.

Nota : le texte de René est enrichis des souvenirs d’Armand, mémoire du Club ; parmi les premiers membres nombreux étaient les élèves d’Armand ; les premières couvertures colorisées des premiers Bulletins, étaient coloriées une à une dans la classe d’Armand…

 


Haut de page

Accueil


Recommander cette page Dernière mise à jour : 17 Apr 2016, 15:12:21 vu 20380 fois