Club de minéralogie de Chamonix

www.mineralogie-chamonix.org

Comptes-rendus de l'Assemblée Générale

 

 


© Joëlle Bozon / D.L. 2014


2015      

 

L'intervention de Pierre Bavuz, président :

 

ASSEMBLEE GENERALE 29 NOVEMBRE 2015


Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie pour votre présence ce matin afin d’assister à l’assemblée générale de votre association.

J’excuse, Eric FOUNIER, Maire de Chamonix, André SALVETTI, Maire de Bourg d’Oisans, retenu par d’autres obligations.

Avant d’aborder l’ensemble de nos activités, je tiens à remercier les quinze membres du conseil d’administration qui ont consacré beaucoup de leur temps dans les différentes actions du club. Merci aux deux vices président, Joël LEROUX et Frédéric EVA. Joël qui met tout en œuvre dans l’organisation de la bourse d’août et de la bourse des cristalliers pour que ces journées se passent à la perfection. Frédéric qui s’occupe du fichier des adhérents et ne ménage pas ses efforts dans toutes les actions culturelles du musée. Merci à Denis PIERRON qui assure la tâche de trésorier et s’implique beaucoup dans les visites guidées du musée. Merci à ELODIE qui s’occupe du secrétariat, rédigeant les comptes rendus de réunion, et les circulaires aux adhérents tout au long de l’année, et préparant l’A.G. avec l’aide de Philippe RENARD, le secrétaire adjoint. Merci à Denis et Jocelyne BOEL, qui, au cours de cette année, ont terminé l’inventaire de l’ensemble des collections, collection du club, collection Lesage, Collection Mairie. L’ensemble de ces documents est aujourd’hui informatisés. Merci à Christophe EPINAT, qui s’occupe régulièrement de la maintenance au sein du musée (changement des ampoules électriques) et à l’agence du Crédit Agricole (nettoyage des vitrines) et qui ne ménage pas son temps lors de l’organisation des journées minéralogiques.

Merci à Marie Pierre DUFRENE qui s’occupe d’organiser des sorties pour l’ensemble des membres du club, et qui s’est beaucoup impliquée dans la réception des inscriptions des exposants à la bourse, ainsi que dans la réalisation du plan de la salle. Merci à Frédéric LATIL qui assure, un peu seul, la réalisation de notre bulletin annuel, et qui est régulièrement présent sur le stand du club lors des bourses de Chamonix et de Bourg d’Oisans, ainsi qu’à Sainte Marie aux Mines. Merci à Matthieu PETETIN qui, un peu seul aussi, assure la maintenance du site internet du club, en tenant informer l’ensemble des visiteurs des actions du club et en l’agrémentant régulièrement d’articles et photos récentes. Merci à Jean Claude MENAGE, Laurent FAVRAT, Xavier FEUILLET et Georges MOREIRA, toujours présent aux réunions du conseil d’administration et qui s’impliquent régulièrement dans toutes les actions portées par le club, soit au sein du musée lors des visites guidées ou lors des journées du patrimoine, soit lors de l’organisation de la bourse d’été et de la bourse des cristalliers.

Je remercie Eric MAGNAN qui a scanné les 42 premiers bulletins du club et qui en a édité une version papier qui se trouve aujourd’hui dans les archives du club dans ce local, tout ceci fait gracieusement.

Je parlerais d’abord de la réinstallation des vitrines à l’agence du Crédit Agricole de Chamonix. En effet l’agence a été totalement rénovée. Le Crédit Agricole de Chamonix a sponsorisé le club de minéralogie et depuis, une vitrine de minéraux était installé au sein de l’agence. Les nouveaux locaux ont intégrés dans leur conception 4 vitrines qui nous sont destinées ; une vitrine au rez-de-chaussée, deux vitrines dans l’accès à l’étage et une dernière donnant dans le bureau du chef d’agence.

A ce jour 37 spécimens provenant de la collection du club de minéralogie et de la collection Lesage sont exposés dans ces 4 vitrines. Une convention de mises à disposition a donc été signée entre le Président de la Caisse Locale du Crédit Agricole de Chamonix, le Maire de Chamonix et le Président du Club de Minéralogie. La manipulation des pièces exposées et le nettoyage des vitrines revient exclusivement au club de minéralogie qui, seul, détient les clefs de ces vitrines. C’est de nouveau un espace recevant du public ou le club de minéralogie peut valoriser ses actions et se faire connaitre.


Après cette brève évocation, j’en viens à l’ensemble des actions culturelles et de conseils scientifiques dont le club à la charge conformément à ses engagements prévus dans les conventions signées avec la Mairie de Chamonix et dans une moindre mesure à celle le liant à la Mairie de Bourg d’Oisans.


Ainsi le club a assuré les visites guidées du jeudi après midi à 14h30 et à 16h30 lors des vacances de Noël, de février, de Pâques, des vacances d’été, et de la Toussaint. C’est 20 jeudis qui ont mobilisé les membres du club pour assurer ce service vivement apprécié des visiteurs. En effet, on constate que les visiteurs en possession d’un Pass-musée reviennent au musée des cristaux afin de suivre nos visites et nos explications. Le contact avec les cristalliers parlant de leurs découvertes et de leurs méthodes de recherche, les notions scientifiques vulgarisées que nous donnons sont, de l’avis de tous les participants, plus conviviale et moins austère que la lecture des panneaux didactiques, l’un n’empêchant pas l’autre évidemment. Mais c’est souvent sur les mêmes membres du club que reposent cette charge, Denis PIERRON, Joël LEROUX, Frédéric EVA, Denis BOËL, Marie Pierre DUFRENE, Jean Claude MENAGE, et moi-même, Philippe RENARD et Georges MOREIRA nous aidant ponctuellement. Chaque année, je lance un appel à tous pour nous venir en aide, jusqu’à présent nous n’avons eu aucune sollicitation pour nous rendre la tâche moins lourde. Je renouvelle cet appel en espérant un meilleur succès cette année. Vous pouvez contacter chaque membre du conseil d’administration à ce sujet au numéro de téléphone que vous trouverez sur le site du club. Je vous assure que vous recevrez le meilleur accueil !!

Au risque d’être répétitif d’année en année, je dois, et je ne sais comment, remercié Armand COMTE qui assure une très grand partie des visites guidées aux nombreux groupes scolaires présent dans la vallée tout au long de l’année, ainsi que ponctuellement ( le ponctuel le devenant de moins en moins) aux groupes d’adulte qui en font la demande. Depuis notre dernière AG, c’est 55 classes ou groupes représentant environ 2200 enfants et adultes, qui ont reçu les éminentes explications d’Armand ou de Denis. Je remercie à ce titre Denis PIERRON qui, maintenant qu’il est retraité, s’implique dans ces visites, en même temps qu’il en exécute en langue Anglaise et Allemande.

Les 19 et 20 septembre se sont tenus les traditionnelles journées du Patrimoine. Frédéric LATIL, Denis PIERRON, Frédéric EVA, Marie Pierre DUFRENE, Philippe RENARD, Jocelyne et Denis BOËL m’ont accompagné ces deux journées ou nous avons reçu plus de 700 visiteurs, chiffre équivalent à l’an dernier. Ces rencontres avec le public, sans protocole, permettent de tissées des liens, de fidéliser les visiteurs qui, parfois, reviennent d’une année sur l’autre, sans oublier notre mission essentielle : faire connaitre la minéralogie, science souvent peu ou mal connue.


Nos autres missions au sein du musée concernent la mise en place des collections, la mise en œuvre les décisions du comité scientifique et la proposition des thèmes des expositions temporaires.

Ainsi, dans le prolongement de ce que j’avais évoqué l’an dernier, un certain nombre de réalisations ont abouti depuis notre dernière AG, à savoir :

- Lors de la fermeture du musée en décembre dernier, certaines vitrines ont vu leur présentation modifiées conformément aux préconisations du comité scientifique.

Ainsi la minéralogie du massif de La LAUZIERE est maintenant représentée sur tout un niveau d’une vitrine.

La minéralogie de la région de VIZILLE s’est enrichie de pièces de quartz avec mâcle ou sceptre

Les vitrines consacrées aux gisements filoniens de fluorines Française, aux gisements de baryte Française ont été revues afin de présenter un minéral par étage.

La vitrine des minéraux de l’Oisans regroupe maintenant un bel ensemble des minéraux de ce massif. Il nous manque encore un échantillon d’or de la mine de la Gardette, et un bel échantillon de préhnite pour parfaire cette vitrine. Ce sont deux de nos priorités d’achat pour l’avenir.

La vitrine du fond s’est enrichie de trois grosses pièces de quartz fumé trouvé l’an dernier par une équipe de cristalliers de Chamonix. C’était aussi un souhait de nos trois scientifiques Bernard POTY, Michel CATHELINOT et Joseph MULLIS.

- A ce jour l’ensemble des collections du club, de la collectivité, et de la collection Lesage a été inventorié, et mise dans un fichier informatique. De même chaque prêt de particulier fait l’objet de la même attention.

Pour chaque collection, nous savons ou est situé chaque pièce (au musée, au local d’Argentière, au Crédit Agricole, à l’office du tourisme, ou en réserve)

C’est Jocelyne BOËL qui a assumé l’ensemble de ce travail ou elle a passé un temps énorme tout au long de l’année. Il s’est avéré que rien n’avait été fait depuis une dizaine d’année et que jusque là rien n’était informatisé. A ce titre elle mérite le respect de nous tous. Merci encore Jocelyne.

- Nous avons également acquis un certain nombre de spécimens minéralogiques afin d’enrichir les collections avec des trouvailles récentes et, dans la mesure du possible, combler nos manques qui figurent dans nos priorités d’achat. Je laisserais Denis BOËL vous en parler.

- Enfin cette année a vu la mise en œuvre d’une décision annoncée l’an dernier. La vente d’une partie de la collection LESAGE.

A ce jour 66 pièces sont exposés au musée des cristaux

46 à la Maison de Village d’Argentière

18 au Crédit Agricole

228 pièces sont conservées en réserve car digne d’un intérêt ou d’une particularité scientifique.

1 pièce a été offerte au président de la Mongolie en 2008, 6 pièces ont été vendues au musée d’Auxerre, 5 pièces se sont autodétruites.

Il restait 349 pièces dans les réserves qui n’ont aucun intérêt scientifiques et qui ne seront jamais exposées.

Le club de minéralogie avait proposé au comité scientifique du 19 septembre 2014 de vendre ces pièces au musée des cristaux au même titre que les livres qui sont actuellement vendus.

Ainsi les 349 pièces ont été classées par lot de 5€, 10€, 20€, 30€, 50€, 70€, 100€, au-delà de ce prix chaque pièce est évaluée nominativement. C’est Denis BOËL, la plus apte de nous tous dans l’évaluation, aidé par Christophe EPINAT, Philippe RENARD qui s’est chargé de cette mission.

Le conseil municipal de Chamonix, lors de sa séance du 4 juin 2015, a pris une délibération dans ce sens. Conformément à la parité d’achat de cette collection (4/5 mairie 1/5 club) la collectivité reversera 1/5 du produit de la vente au club de minéralogie sur un état établi chaque année au 31 décembre. Il est convenu entre les deux parties que les sommes dégagées seront exclusivement destinée à alimenter un fond destiné à l’achat de minéraux pour enrichir les collections du musée.

Vu le succès de cette vente, nous réfléchissons à la suite à donner. Il parait évident qu’il convient de poursuivre la vente de minéraux dans l’espace musée. Le problème qui se pose est l’approvisionnement de cristaux du massif. Une réflexion est en cours. Mais pour amorcer la suite 4 cristalliers ont fait don à la collectivité pour l’euro symbolique d’environ 250 pièces, sachant que le matériel vendu le plus couramment se situe dans la gamme 5 à 100 €.


Autre nouveauté pour le musée des cristaux en 2016, ce sera l’installation de la nouvelle exposition temporaire dans le hall d’accueil. Comme annoncé, elle sera consacrée aux minéraux de la mine de CHESSY, exploité entre 1810 et 1940 dans les monts du Lyonnais. Ce sont environ 70 échantillons provenant du musée de Lyon qui seront exposés. Ces spécimens sont les meilleurs connus de la mine et n’ont pratiquement jamais été vu. Denis BOËL est l’artisan de cette exposition, c’est lui qui a pris les contacts avec le Musée de Lyon, qui a sélectionné les minéraux et qui se charge de leur nettoyage. Cette vitrine d’accueil du musée aura donc une forte connotation bleutée durant environ 18 mois. La mise en place de cette exposition sera un élément fort marquant le cinquantième anniversaire de la création du club. Sa médiatisation en France et à l’étranger par la collectivité sera essentielle et capital car cette exposition présentera un caractère exceptionnel non discutable.


Un autre moment fort de l’année 2016 devrait être la sortie du livre commun traitant des musées de Chamonix et de Bourg d’Oisans. Les photos des échantillons des deux musées ont été réalisées par Louis Dominique BAYLE. Les choix de 27 minéraux représentatifs de chaque musée a été fait et les textes d’accompagnement sont en cours d’écriture par Bernard POTY et Michel CATHELINAUD avant relecture et validation par les comités des deux musées chargés de la réalisation du livre. Il en est de même pour la partie géologique propre à chaque massif. L’ensemble de l’ouvrage devrait être terminé au cours du deuxième trimestre 2016.


Lors de la bourse de Sainte Marie aux Mines, le thème de l’exposition de prestige était la minéralogie des Alpes. C’est Alain MARTAUD, membre de notre club, qui était chargé de l’organisation de cet évènement. Les musées de CHAMONIX et de BOURG D’OISANS était représentés. Ainsi une dizaine de pièces majeures des deux musées étaient présentées à Sainte Marie aux Mines, en particulier la fluorine rouge et la fluorine verte sur quartz fumé pour le musée de Chamonix, un ensemble de quartz de la mine de La Gardette, et plusieurs minéraux majeurs de la Mine de La Mure pour le musée de Bourg d’Oisans. La présence à cette manifestation de nos deux musées régionaux a permis de les faire connaitre internationalement, les comptes rendus de la bourse fait dans la revue américaine « Minéralogical Record » et la revue Russo internationale « mineralogical almanac » en sont la preuve tangible.


J’en viens à l’évocation de l’organisation des différentes bourses qui mobilisent notre association.

Pour la deuxième année consécutive, les journées minéralogiques ont retrouvées leur lieu initial d’organisation, les salons du centre de congrès « LE MAJESTIC ». Avec cette deuxième expérience, il semble évident que cet évènement a enfin trouvé son lieu idéal d’organisation.

Les quelques 50 exposants présents cette année ont plébiscité ce choix. Les salons du « Majestic » permettent en effet une mise en valeur optimale des pièces minéralogiques présentées.

Mais ses journées nécessitent un travail d’organisation important en amont pour assurer leurs succès. Comme l’an dernier Geneviève BOURDON a planifié l’ensemble des taches à effectuer et n’a pas ménager son temps dans l’organisation de ces journées. Je l’en remercie vivement. L’équipe constitué autour de Joël LEROUX, Christophe EPINAT, Marie Pierre DUFRENE a été d’une efficacité remarquable pour assurer le succès sans faille de ses journées.

Je remercie Elodie BAVUZ pour l’envoie des documents d’inscription, Marie Pierre DUFRENE pour la réception de ces inscriptions, et l’élaboration du plan de la salle, Christophe EPINAT, Joël LEROUX, pour avoir réuni l’ensemble des éléments nécessaires à la tenue de ces journées ( tables et câbles électriques entre autres) malgré quelques problèmes rencontrés avec les services municipaux, problèmes qu’il conviendra de régler dans l’avenir pour éviter des pertes de temps inutiles. Merci à tous ceux qui se sont impliqués le jeudi pour la préparation des salles, le vendredi pour l’accueil des exposants, le dimanche soir et le lundi pour le rangement, en particulier Christophe EPINAT, Joël LEROUX, Frédéric EVA, Serge ZIMMERMAN et Jean Luc BACQUET. Enfin une grande reconnaissance à tous ceux qui ont consacrés du temps au cours de ce week-end afin assurer le bon fonctionnement de ces journées.

Je tiens également à rendre, ici, un énorme remerciement au personnel du « Majestic » qui, sous la responsabilité de Gérard FRAUD nous est d’un soutien essentiel pour la réussite de l’évènement.

Au cours de ces journées, Le club de minéralogie se félicite de la présence de nombreux élus, en particulier Eric FOURNIER, maire de la commune, Claude ABEL, maire de Sainte Marie aux Mines, Eric WOERTH, fidèle visiteur de notre manifestation, ainsi que nombreux conseillers municipaux.

Sans vouloir présager de l’avenir, Le bilan 2015 de ses 48éme journées minéralogiques est des plus satisfaisants. En effet quelques 1800 entrées payantes ont été enregistrées, chiffre non atteint depuis de nombreuses années. En effet, depuis les dernières années d’organisation « salle Michel Croz », les entrées stagnaient aux environ des 1200, à l’exception d’une ou deux années. L’an dernier le seuil des 1500 était atteint. Le résultat 2015 est donc celui d’un très bon cru, tout en remerciant la météo maussade du dimanche qui a largement aidée à ce résultat.

Mais les efforts de communication effectués par le club tout au long de l’année, pour promouvoir l’évènement ne sont sans doute pas étrangers à cette réussite.

Je veux parler tout d’abord de notre présence à la bourse de Sainte Marie aux Mines et remercier Frédéric LATIL, Eric MAGNAN, Marie Pierre et Philippe DUFRENE, qui par leur présence sur le stand du club ont fait connaitre notre manifestation. D’autre part le réaménagement du stand du club au moyen de banderole confectionnée à cet effet présentait un aspect plus attirant. Les documents présentés et vendus, en particulier le spécial Mont Blanc du « Régne Minéral », et le fascicule du musée des cristaux permettaient la promotion de la vallée de Chamonix et de son musée.

Fidèle à l’engagement de faire connaitre la minéralogie, les six vitrines de prestige présentées cette année abordaient 3 domaines différents.

2 vitrines de la collection privée de Jean Luc DUBARE montraient un ensemble de BERYLS de provenance diverses, parfois peu connu de nombreux collectionneurs. Le succès en fut garantie Merci à Monsieur et Madame DUBARE pour nous avoir gratifié de cette présentation.

2 vitrines complétaient la présentation de l’an dernier sur les minéraux Chinois. Les minéraux de 5 mines étaient présentés.

Enfin une vitrine présentait des échantillons remarquables de quartz fumé des Rochassiers trouvés par Jean François Astier et Philippe Dufrene, et une dernière des pièces de la mine de La Gardette, découverte récente de la famille Brun.


Dans le même esprit pédagogique que s’est fixé le club, le week-end débuta par la conférence donné par Albert JAMBON, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie. Le sujet « Météorites quels messages pour la Terre » était probablement plus porteur qu’un sujet purement minéralogique. Le nombreux public, très attentif aux propos du conférencier, ne s’est pas privé de poser d’intéressantes questions en fin de conférence si bien qu’il fut difficile de conclure la soirée dans les temps impartis ! Mais la présence d’Albert JAMBON, le samedi dans les salons du Majestic, ou de nombreux visiteurs l’ont interpellé, a pu satisfaire l’ensemble des curieux sur ces mystérieux objets venus de l’espace.

La deuxième conférence que devait donner Eric ASSSELBORN a été reportée pour raison personnelle du conférencier. Elle est évidemment reportée à une date non fixée à ce jour, mais nous vous tiendrons informé en temps utile. Au pire elle aura lieu au mois d’août 2016 et vous aurez alors l’occasion d’admirer quelques échantillons minéralogiques remarquables que l’auteur aura plaisir à vous faire découvrir.

De même, nous avions la chance d’accueillir sur le stand du club les deux auteurs d’un nouveau guide géologique consacré à la vallée de Chamonix. Les auteurs Serge DROUET et Hervé LELOUP, dont l’un fut l’élève d’Armand COMTE, ont réalisé un guide géologique sur la vallée de Chamonix ou, en proposant 9 itinéraires d’excursion, ils invitent le randonneur à découvrir cette vallée par son histoire géologique. Ce guide sera en vente sur le stand du club lorsque celui-ci sera présent sur un évènement.


Le 31 octobre, se tenait la quinzième édition de la « bourse des cristalliers ». Malgré un nombre d’exposants cristalliers inférieurs à l’an dernier, le niveau minéralogique n’en était pas moins des plus intéressants. En effet, l’été sec, malgré la dangerosité liée aux nombreux éboulements constatés, a permis quelques trouvailles inédites. Des pièces d’améthyste sceptres, des fluorine violettes sur quartz fumé, des associations quartz adulaire fluorine, des pièces de quartz fumé de couleur remarquables étaient présentés. Pour l’Oisans, des quartz fumé associés à des baguettes d’épidote, des quartz hyalins et des quartz fumés des deux Alpes complétaient agréablement cette présentation de minéraux Alpins, sans oublier le traditionnel stand de minéraux du Beaufortin et de minéralogie Suisse. D’ailleurs les collectionneurs de ce matériel ne s’y sont pas trompés, car malgré le temps ensoleillé, ce sont environ 500 visiteurs qui sont venus nous rencontrés. Malgré le télescopage avec la bourse de Munich, la fidélité de nos visiteurs ne se dément pas.


L’année 2015 a vu également la deuxième édition de la fête des minéraux de Bourg d’Oisans.

Les organisateurs, Monsieur et Madame GAUDE, membre de notre club, accueille le stand du club de minéralogie de Chamonix en nous réservant gracieusement un emplacement, ou Frédéric LATIL était présent les 3 jours de la bourse. Je l’en remercie vivement. Côté minéralogie de nombreux cristalliers étaient présent, cristalliers de l’Oisans et cristallier du massif du Mont Blanc. La commune de Bourg d’Oisans avait acquis dix vitrines afin de pouvoir présenter de belles expositions de prestige. Cette année cette exposition de prestige rassemblait les collections privées de nombreux cristalliers et collectionneurs de minéraux de l’Oisans. La qualité des pièces présentées étaient exceptionnelles, cette exposition par elle-même justifiait une visite à bourg d’Oisans ce week-end. Rendez vous l’année prochaine le premier week-end de mai. Tout au long de ces 3 jours de nombreuses conférences étaient organisées. De nombreux élus dont Madame BATTISTEL, député de la circonscription, Monsieur STRAPPAZZON, conseiller départemental, Christian PICHOUD, président de la communauté de commune, Eric FOURNIER au côté d’André SALVETTI ont honoré de leur présence cette manifestation. Je vous renvoie au bulletin N°65 du club pour toute autre information sur cette manifestation.


Du côté du musée de Bourg d’Oisans, un petit bilan de son évolution depuis la création de la section « Oisans » du club et de la signature de la convention avec la mairie de Bourg d’Oisans. Ayant la responsabilité de la gestion minéralogique du musée sous la responsabilité de Pascal GUIGUET BOLOGNE et Serge VIEN, nous avons fait évoluez la présentation des pièces minéralogiques du musée. En effet, figée depuis de nombreuses années sur les pièces acquises de la collection MEIL (pièces de la mine de la Gardette et de la mine de la Mure), et de prés de quelques collections privées, il devenait urgent de proposer une évolution de cette présentation. Ainsi, depuis notre partenariat avec la collectivité de nombreux collectionneurs ont acceptés de prêter des pièces de découvertes récentes ou des pièces remarquables qu’ils possédaient en collection. D’autre part, la commission d’achat mis en place dans la convention s’est réunie régulièrement 2 ou 3 fois par an en fonction des spécimens minéralogiques proposés à l’achat. Le conseil municipal de Bourg d’Oisans a suivi chaque fois l’avis de la commission. Depuis cette date 14 pièces minéralogiques sont venues enrichir les collections du musée dont une macle de la gardette (pièce historique découverte au 19ème siècle), 4 axinites du rocher d’Armentier, Une association baryte quartz du virage N°11, une axinite du Glandon, pour ne citer que les plus remarquables. Un financement venant du conseil départemental de l’Isère venant compléter les financements de la commune. Je renouvelle mes remerciements à Christian NUCCI pour son aide dans l’obtention de ces subventions départementales, et je souhaite avoir la même écoute auprès de la nouvelle majorité élus en mars dernier. Je vous rappelle que, membre du club, vous avez l’entrée gratuite dans ce musée comme à celui de Chamonix. Ne vous privez de cette visite.


Avant de conclure, je voudrais vous faire part de l’issu d’un jugement rendu par le tribunal de Briançon en juillet de cette année. Sur plainte du maire de La Grave, 3 cristalliers ont été condamné pour vol de cristaux sur territoire communal et pour abandon de déchets sur le site. A l’avenir la jurisprudence de ce jugement peut être gênante pour l’activité de tous les cristalliers. Mais il nous conforte dans les procédures que les Mairies de Chamonix et de Bourg d’Oisans ont mise en place pour donner un cadre légal à cette activité. Je m’efforcerais en 2016 de convaincre d’autres maires de mettre en place sur leur territoire les mêmes arrêtés et code d’honneur, afin d’éviter ce genre d’ennui.

L’année 2016 sera marquer par trois rendez vous important pour le club de minéralogie de Chamonix et des Alpes du Nord. En effet le 26 juin 2016 il fêtera ses 50 ans. De plus avant la 30 juin il conviendra de signer deux conventions avec la Mairie de Chamonix et La communauté de Communes, celle qui nous confie la gestion minéralogique du musée des cristaux avec ses différents aspects (prêt de nos collections, gestion des collections, conseils pour l’enrichissement des collections, et tout l’aspect culturel en particulier les visites guidées que nous assumons). La deuxième convention concerne la mise à disposition par la mairie de Chamonix du local ou nous trouvons ce matin et ou nous disposons d’une partie du deuxième étage ou se trouve deux vitrines minéralogiques et l’ensemble des documents du club. Les négociations sur ces deux textes devront s’effectuer dans le premier trimestre conformément aux dispositions prévues dans les textes. Ces conventions n’étant pas reconduites tacitement.


Il y a maintenant 12 années que je préside votre association. A cette époque le club était avide de voir se concrétiser l’ouverture d’un musée de minéralogie à Chamonix. Ce fût chose faite en 2005, avec une convention nous liant à la mairie de Chamonix. Puis, considérant les synergies existantes avec le massif de l’Oisans, et par la création d’une section locale « Oisans », nous avons passé une convention similaire avec la mairie de Bourg d’Oisans. Ainsi les élus nous ont fait confiance en nous léguant la gestion minéralogique des deux musées, et en suivant souvent nos conseils dans les investissements minéralogique afin d’enrichir les collections des deux musées. Notre compétence est ainsi reconnue. Mais elle exige de nous un investissement important. Cette réussite est l’aboutissement des aspirations du club depuis sa création, puisque ces souhaits étaient clairement définis dans les statuts du club datant de 1966. Aujourd’hui nous sommes le seul club minéralogique à gérer la partie minéralogique de deux musées municipaux; nous sommes le seul club a édité un bulletin annuel dense en information et en articles de bons niveaux minéralogiques. Nous devons être fier collectivement de cette réussite.

Mais je reconnais que notre investissement dans ces réalisations a fait passer un peu au second plan le développement d’une vie associative active ou chacun peut s’exprimer selon ses souhaits. Malgré notre installation dans la « maison de village » d’Argentière, nous avons été frileux cette année dans l’organisation de journée de rencontre dans ce local. Vos souhaits dans ce domaine sont les bienvenus ainsi que vos désirs de sorties que nous nous efforcerons de densifier.

C’est probablement ce volet qu’il conviendra de promouvoir dans les années qui viennent, pour que chacun se sente concerné par l’ensemble des activités du club.

A l’aube de ses 50 ans, fort de quelques 200 membres, notre association a réussi une grande partie des souhaits qu’elle s’était fixée lors de sa création, dont beaucoup pouvaient paraitre utopique à l’époque. Persévérante, elle a su convaincre les élus de son savoir faire et de sa compétence. Il convient, aujourd’hui, de faire partager cette culture au plus grand nombre afin de pérenniser cet édifice.

C’est le souhait que je formule au moment ou le « club de minéralogie de Chamonix et des Alpes du Nord » s’apprête à entamer une nouvelle décennie.


Je vous remercie de votre attention.





2014        

 

L'intervention de Pierre Bavuz, président :

CHAMONIX, LE 30 NOVEMBRE 2014

Messieurs les Maires, Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie très chaleureusement d’avoir bien voulu consacrer cette journée pour participer à l’assemblée générale de votre association.

Je remercie Eric FOURNIER, maire de Chamonix et conseiller régional, d’être présent à, notre assemblée. J’excuse André SALVETTI, maire de Bourg d’Oisans dont un évènement imprévu l’empêche d’être parmi nous. Leur présence ou message montre la crédibilité que notre association a su acquérir au fil des années afin d’être fidèle à sa mission définie dans l’article 1 de ses statuts, à savoir :

- gérer des collections de minéraux, en propriété ou en prêt, susciter et gérer toute structure muséologique locale ou non.

- faire connaître les minéraux et favoriser toute activité ayant un rapport avec ces derniers.

Au-delà des intérêts particuliers de chacun, je tenais à rappeler les buts définis, il y a bientôt 50 ans, par les créateurs du club de minéralogie. Aujourd’hui par la gestion minéralogique de 2 musées municipaux, par l’ensemble de nos actions culturelles au sein de ces structures, nous avons atteints ses objectifs, qui a l’époque, pouvaient paraitre très utopique.

Au cours de cette année, le conseil d’administration s’est réuni à neuf reprises. Au-delà des questions de gestions traditionnelles d’une association, l’année 2014 a été marquée par le changement de lieu de la bourse du mois d’août et par notre installation dans la « maison de village » d’Argentière ou vous vous trouver ce matin.

Je remercie les deux vices président, Joël LEROUX, chargé de l’organisation matérielle  de la bourse du mois d’aout et de la bourse des cristalliers, et Frédéric EVA, chargé des adhésions pour leur implication tout au long de l’année.  Je remercie Philippe RENARD et ELODIE qui ont assurés les taches de secrétariat, rédigeant les comptes rendus de réunions et les circulaires aux adhérents, et préparant cette assemblée générale. Je remercie Denis PIERRON qui est chargé de la trésorerie du club. Je remercie Denis BOËL, aidée de son épouse Jocelyne qui assure la fonction de gardien des collections du musée et du club. Son implication dans la vie du musée avec Christophe EPINAT et Frédéric EVA est un gage de réussite et une nécessité pour assurer nos missions définies dans les différentes conventions conclues avec la Mairie de Chamonix. Un grand merci à Frédéric LATIL  qui, une fois de plus, a pu réaliser la sortie du bulletin pour la bourse du mois d’août, malgré un « timing » difficile du fait de la réception d’article très au delà des délais impartis. Merci à Matthieu PETETIN qui agrémente d’articles et de photos le site du club très régulièrement, et vous tient informé de tous les évènements en temps réels. Merci à Marie Pierre DUFRENE, chargée des sorties et animation du club, et qui s’est beaucoup impliquée dans la mise en place du local d’Argentière. Enfin merci à Jean Claude MENAGE, Laurent FAVRAT, Xavier FEUILLET et Georges MOREIRA, toujours présent lors des diverses missions du club, qui s’agissent de l’organisation de la bourse ou de la participation aux visites guidées du club. Comme chaque année, je ne sais comment vous faire partager l’implication d’Armand COMTE, sur qui repose la quasi-totalité des visites aux groupes scolaires, aux groupes de personnes qui en font la demande, dans la cadre des visites au musée des cristaux.

Je débuterais l’évocation des évènements de l’année 2014 par le rendez vous habituel du club depuis 1968, la bourse du mois d’août. Après les relatives désillusions des dernières années avec sa tenue au centre sportif, nous avons sollicité la municipalité pour voir dans quelle mesure son organisation pouvait se faire au Centre des Congrès  « Le Majestic ». Je dois dire que notre proposition a recueilli un avis favorable du Maire, Eric FOURNIER et de son adjointe Michelle RABBIOSI. La préparation de cet évènement important a mobilisé de nombreux membres du club, en coordination avec le personnel du Majestic. Mais ce n’est pas sans quelques angoisses que nous avons vécu les jours précèdent la bourse. En effet il fallait gérer l’arrivée et le départ des exposants ( une cinquantaine ) sans préjudice pour les résidents. Il fallait diriger les visiteurs dans cette zone piétonne et ne pas permettre la venue de véhicule. L’ensemble de ces deux journées s’est remarquablement passé sans problème et aucune remarque n’a été enregistrée. Je remercie l’ensemble des organisateurs, en particulier Joël LEROUX et Geneviève BOURDON pour la programmation et la parfaite mise en œuvre de l’ensemble des tâches à effectuer. Je remercie Jean François et Marie ASTIER qui se sont chargés de l’ensemble des formalités d’inscription des exposants, ainsi que l’élaboration du plan de la salle. Un grand merci également à Christophe EPINAT, Frédéric EVA, Frédéric LATIL, Laurent FAVRAT,  Serge ZIMMERMANN, qui ont consacré une grande partie de ces deux journées à la réussite de cette manifestation. Que tous les bénévoles, je ne peux les citer tous, qui se sont impliqués pendant la préparation, pendant la tenue de ces deux journées minéralogiques, et lors du rangement le lundi matin en soient chaleureusement remerciés.

Avec son organisation au Centre des Congrès Le Majestic, la bourse a retrouvée son lieu d’organisation initial, et surtout ce cadre a permis de valoriser cette manifestation et d’en faire un évènement marquant du mois d’août à Chamonix. Accueillant les meilleurs exposants de minéralogie internationale, au côté des cristalliers alpins, nos journées minéralogiques trouvent en ce lieu le meilleur atout pour favoriser la communication sur  cet évènement. Chacun a pu apprécier la qualité des spécimens minéralogiques, souvent de grandes qualités, qui étaient proposés par la cinquantaine d’exposants présents. La présence d’élus, en particulier Messieurs Eric WOERTH, Michel CHARLET, Eric FOURNIER, Claude ABEL, le maire de Sainte Marie aux Mines, au côté de nombreux conseillers municipaux montre l’intérêt que nous avons su solliciter auprès des collectivités et nous incite à poursuivre dans la voie de vulgarisation de cette science qu’est la minéralogie.

En parallèle au show commercial, et depuis maintenant plusieurs années, le club de minéralogie s’investit afin de proposer un ensemble d’actions à visée culturelles. C’est ainsi que le week-end débute par une conférence ou nous avons le plaisir d’accueillir des scientifiques qui traite d’un thème minéralogique. En août nous avons  reçu François FARGE, professeur des universités au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris.

Il traita, au cours de la soirée du 8 août, de la composition des collections du muséum, de l’évolution de la minéralogie moderne, qui conduit à un changement de conception dans l’élaboration des collections. De même, le samedi et le dimanche, dans les salons du Majestic, vous avez pu admirer 3 vitrines de minéraux provenant de Chine, 2 vitrines de collections privées sur les minéraux du massif et enfin 1 vitrine exposant la collection Adanson.  Deux vitrines historiques confectionnées par Eric Asselborn décrivaient les débuts du commerce des cristaux dans la vallée, le commerce des faux (faux rutiles du Brévent, les faux talc du plan de l’aiguille, etc) et montrait un certain nombre d’échantillon des années 1800-1850.  Enfin, le 21 août, Eric Asselborn, répondant toujours favorablement à nos sollicitations, vous entretenait de trois siècles de collections de cristal de roche à Chamonix. Comme de coutume, la soirée se terminait par quelques instants de travaux pratiques ou chacun pouvait admirer un ensemble d’échantillons minéralogiques avec explications pertinentes du conférencier.

Vous pouvez donc constater, que le club de minéralogie souhaite proposer, au moment de ces journées minéralogiques, un ensemble d’actions afin de promouvoir cette science. C’est du reste un des buts fixés par ses statuts. Dans l’avenir, si un partenariat pouvait se concevoir avec les collectivités locales, nous pourrions peut-être organiser un week-end minéralogique plus dense et plus éducatif.

L’année 2014 a également vu la renaissance de la bourse de Bourg d’Oisans, le week-end de Pâques. Cette initiative est du a la volonté de Monsieur GAUDE, membre de notre club, qui, en partenariat avec la mairie de Bourg d’Oisans, et quelques membres de la section Oisans du club de Chamonix, a su créer cet évènement minéralogique. Au côté de professionnelles, d’assez nombreux cristalliers étaient présents, et le club de Chamonix, par la présence de Frédéric LATIL, tenait un emplacement qui lui avait été réservé gracieusement par l’organisateur. Je profite de cette occasion pour remercier Monsieur Gaude pour son acceuil. J’espère que l’an prochain nous pourrons également nous retrouver pour la deuxième année de cette bourse nouvelle. J’invite les cristalliers du Mont Blanc a ne pas délaisser ce rendez vous ou le souhait de l’organisateur et du maire de Bourg d’Oisans est de faire une part essentielle à la minéralogie alpine.

J’aborderai maintenant l’ensemble des actions du club  au sein du musée des cristaux de Chamonix et également nos initiatives auprès de la mairie de Bourg d’Oisans pour examiner l’évolution du musée de minéralogie de Bourg d’Oisans et l’enrichissement de ses collections.

Au cours de cette année, nous avons assuré l’ensemble des missions culturelles au sein du musée des cristaux, missions qui découlent directement des conventions qui nous lient à la Mairie de Chamonix.

Ainsi 32 classes ont bénéficiée d’une visite guidée du musée de la part  d’Armand COMTE. C’est environ 1000 élèves qui ont pu suivre cette initiation à la minéralogie.

De même, au cours des jeudis après midi des vacances scolaires, 48 visites guidées ont été assurées par les membres du club de minéralogie. Plus de 500 personnes ont pu suivre nos explications. Après avoir donné des notions scientifiques sur la formation des cristaux dans le massif du Mont Blanc, conformément à la mission que la Mairie de Chamonix nous a donné, les membres du club répondent à volonté aux nombreuses questions que ne manque pas de nous poser les participants à ces visites.

Il convient de mentionner également les visites assurées pour des groupes qui en font la demande.

De plus, Denis PIERRON, depuis peu retraité, assure quelques visites en langue anglaise ou allemande.

Le nombre de volontaires pour assurer ces prestations est toujours trop réduit, et c’est  sur une dizaine de membres du club que repose l’ensemble de ces visites, en particulier Denis Pierron,  Joël Leroux, Frédéric Eva, Jean Claude Ménagé, Denis Boël et moi-même. Comme chaque année, je renouvelle l’appel à de bonnes volontés pour venir nous rejoindre.

Dans nos actions au sein du musée des cristaux, cette année a vu l’installation de la nouvelle exposition temporaire dans l’entrée de l’espace Tairraz. Après l’exposition de la collection Sylvain DESFARGE, nous avons eu le plaisir de pouvoir présenter des minéraux des 2 grands massifs Alpins : des minéraux du Massif du Mont Blanc et des minéraux de la mine de La Gardette en Oisans. Pour cela il fallait se tourner vers un cristallier pionnier de la minéralogie moderne dans le Massif. Je veux évidemment évoquer Roger FOURNIER. Avec son coéquipier Bernard RAVANEL, Roger FOURNIER est à l’origine de grandes découvertes dans le massif. Puis, rencontrant Bernard POTY qui travaillait à sa thèse sur la croissance du quartz dans le massif du Mont Blanc et dans le filon de La Gardette, ils se rendirent dans cette mine, où, explorant ce filon et son filon parallèle dit de la mine à Giraud, ils découvrirent de superbes minéraux, en particulier des associations quartz-baryte-chalcopyrite, mondialement connues. C’est cet ensemble minéralogique que vous pourrez admirer au musée jusqu’à la fin de l’an prochain. Je remercie vivement Eric FOURNIER et Bernard RAVANEL d’avoir répondu favorablement à notre initiative, et ce, pour le plaisir de tous. Dans le choix des pièces à exposer, dans leur préparation et leur nettoyage, l’implication de Denis et Jocelyne Boël a été déterminant pour vous faire découvrir une exposition de très grande qualité.

Le comité de pilotage du musée s’est réuni le 18 septembre.  Les sujets à l’ordre du jour, hormis le bilan de l’année 2014, étaient l’organisation de cette structure pour l’avenir, les projets d’exposition futurs, le livre commun Chamonix Bourg d’Oisans et les recommandations du comité scientifique.  

-  Après les élections de mars 2014, il convenait de renouveler les représentants du club et de la mairie dans les deux structures de gestion du musée. Le club sera représenté dans le comité scientifique par Denis BOËL, Philippe RENARD. Et par Frédéric EVA, Marie Pierre DUFRENE dans le comité de pilotage, le président du club étant membre de droit de ces 2 structures. Le club est représenté à la commission d’achat des musées de Chamonix et de Bourg d’Oisans par Denis Boël et moi-même au côté de membres du club différents en fonction des musées. Aux membres du club se joignent évidemment des élus  qui décident en dernier ressort en fonction des possibilités financières des collectivités.

-  A cette même réunion un tour d’horizon de l’activité du musée a été fait.

-  Le club a été chargé de faire des propositions d’aménagement suite aux recommandations du comité scientifique de l’an dernier. Le club a crée une commission chargé d’étudier ces recommandations et de faire des propositions au prochain comité de pilotage.

-  Le devenir de la collection Lesage a été débattu. L’ensemble des pièces exposées ou exposables, soit au musée, soit a la maison de village d’Argentière sera répertorié et évalué. Tous les autres spécimens seront vendus dans un espace de vente au musée des cristaux.

-  Une remarque du comité scientifique, à savoir l’absence de minéraux du massif de la Lauzière, a pu être en partie réglée par l’achat par la Mairie de Chamonix et par le club d’un ensemble de 12 pièces représentatives de la minéralogie de ce massif. Le club ayant statué sur ces achats lors des journées du patrimoine.

-  Un autre souhait du comité scientifique, à savoir l’achat de pièces du massif importantes par leur taille, est en passe de se réaliser à la suite de découvertes de cette fin d’été. Le club en a déjà acquis 2 et une négociation est en cours avec la mairie de Chamonix afin d’en acquérir une troisième qui nous parait incontournable.

-  Denis Boël présenta une programmation possible des futures expositions sachant que l’année 2016 marquera le cinquantième anniversaire de la création du club et qu’il convient que cette année là soit marquée par quelques évènements significatifs.

Depuis maintenant trois ans, nous avons également la gestion minéralogique du musée de Bourg d’Oisans, par convention avec la mairie. Dans cette mission, les cristalliers de l’Oisans autour de Pascal GUIGUET BOLOGNE, se sont mobilisés pour enrichir les présentations minéralogiques de ce musée en sollicitant des prêts de particulier. La section Oisans s’est également réunie le 13 septembre afin d’envisager l’agrandissement du périmètre d’exposition. La proposition faite à la mairie serait d’installer huit vitrines murales supplémentaires. Dans ce même but la commission d’achat a statué à deux reprises sur des propositions de vente d’échantillons. D’une part une mâcle de la Gardette, pièce ancienne datant du 19ème siècle, d’autre part une pièce des ribots associant baryte et quartz. La commission a émis un avis favorable dans les deux cas, et le conseil municipal de Bourg d’Oisans a suivi nos avis. Le montant total de ces deux achats s’élevant à 22500 Euro, une demande de subvention a été faite au conseil général de l’Isère par la mairie de Bourg d’Oisans. Je suis intervenu auprès de Christian NUCCI, vice président du conseil général de l’Isère, qui a pu faire voter une subvention de 9600 Euro sur l’exercice 2014. Je tiens à vous rappeler que Christian NUCCI depuis qu’il a visité les musées de Chamonix et de Bourg d’Oisans est un défenseur fidèle de nos projets.

Afin de compléter et embellir les collections des deux musées, vous comprenez bien que l’activité des cristalliers est primordiale dans les deux massifs, et c’est cette activité que le club de minéralogie et les représentants des collectivités locales concernées tiennent absolument à préserver. Devant le vide juridique révélé par l’arrêt du tribunal de Grenoble sur l’affaire de La Gardette, l’ensemble des partenaires tentent d’élaborer un cadre légal découlant du droit du sol et de la directive ministérielle « Barnier », à savoir prise d’arrêtés municipaux obligeant à une déclaration préalable associée à la signature d’un code d’honneur.

Sans vouloir m’étendre sur l’évolution de la réglementation du ramassage des minéraux dans le massif du Mont Blanc et en Oisans, je tiens à vous faire part de quelques évolutions de celle-ci.

Tout d’abord, sur la commune de Chamonix, Monsieur le Maire m’a demandé de lui proposer une nouvelle écriture de l’article 8 du code d’honneur. Je lui ai proposé une nouvelle formulation conforme à son souhait.  Je vous donne lecture de sa version en vigueur :

En fin de saison, et avant le 15 décembre de l’année, chaque signataire devra obligatoirement faire parvenir un courrier au Maire de Chamonix, dans lequel il fera état de ses découvertes ou de ses non découverte. La collectivité, propriétaire des lieux de recherche, souhaitant être informée du bilan de cette activité sur son territoire.    ( Adresse d’envoi du courrier : Monsieur le Maire de Chamonix Hôtel de ville B.P.89 74402 Chamonix cedex ).

En Oisans, la commune de Bourg d’Oisans a pris un arrêté identique à celui de Chamonix adossé à la signature d’un code d’honneur. Cette réglementation est en vigueur depuis cette année 2014. Dans cette commune, l’autorisation donnée découlera du respect du code d’honneur l’année précédente, en particulier le fait d’avoir signaler, en fin d’année, l’état de ces découvertes à la mairie de Bourg d’Oisans.  A ce jour les communes du Fréney d’Oisans, de Villard Reymond, de Villard Notre Dame, et de Vaujany s’apprêtent à prendre les mêmes arrêtés. Ils semblent que les signatures, pour toutes ces communes, seraient centralisées à Bourg d’Oisans, où la mairie se chargerait de transmettre le nom des signataires dans les communes concernées.

Les 20 et 21 septembre, comme chaque année, le club était mobilisé pour les journées du patrimoine. De nombreux membres du club m’ont accompagné lors de ces deux journées, en particulier Denis et Jocelyne Boël,  Frédéric Latil, Dominique Feray, Armand Comte,  Philippe Renard, Joël Leoux, Frédéric Eva, Georges Moreira, Denis Pierron. Nous avons acceuilli environ 700 visiteurs dont certains étaient très heureux de nous rencontrer afin de découvrir un monde qu’il ne connaissait pas, où alors pour approfondir leur connaissance. De plus cette année, Elodie et Marie Pierre Dufrene ont tenu une permanence à la maison de village d’Argentière afin de faire découvrir notre nouveau local. Il était également proposé aux visiteurs de consulter les documents (bulletin du club, revues) que le club possède dans ce lieu.

Le samedi 1er novembre, la bourse des cristalliers se déroula dans la grande salle du « Majestic ». De ce fait l’ensemble des 19 exposants se retrouvait rassembler, ce qui permettait une plus grande convivialité de cet évènement. Malgré la météo de mois de juillet et août peu propice à des découvertes minéralogiques, l’arrière saison a permis a beaucoup de cristallier de présenter de nombreux échantillons de grande qualité (quartz fumé en abondance, quartz à âme, gwindel, fluorine au facies particulier). Le massif de l’Oisans n’était pas absent avec une nouvelle trouvaille de quartz dans le massif des Grandes Rousses et avec les traditionnels minéraux de la mine de Saint Pierre de Mésage. Enfin Sébastien Khayati présentait et dédicaçait son livre «Chroniques de cristalliers » qui sortait en exclusivité à l’occasion de la bourse.

J’aborderai, pour terminer, notre présence ce matin dans cette maison d’Argentière. La promesse faite, il y a maintenant dix années par Michel PAYOT de trouver un lieu ou les membres du club puissent se rencontrer, consulter leurs documents, et créer une véritable vie associative est devenue réalité. Je remercie Eric FOURNIER d’avoir concrétisé cette promesse, qui permettra au club de développer ses actions auprès du plus grand nombre.

Au cours de cette année, nous avons donc pris possession des locaux dans cette « Maison de Village » d’Argentière. Après quelques semaines de retard, le club a pu débuter le déménagement de l’ensemble de ses documents au deuxième étage de la Maison de Village. A ce jour, toutes les revues que le club possède, essentiellement les abonnements au  « Règne Minéral » « Cristallier Suisse » « Minéralogical record », et une bonne partie des numéros de la revue « Minéraux et fossiles », ainsi que l’ensemble des livres et documents minéralogique sont dans les armoires du local. Plusieurs membres du club se sont réunis à plusieurs reprises pour effectuer le classement chronologique de l’ensemble de ces documents. Ce travail n’est pas encore totalement terminé. De plus, tous les bulletins du club ont été répertoriés et classés afin de conserver une collection complète en archive. Il s’emble qu’à ce jour les numéros 32 33 34 sont manquants. Une fois ce travail de classement totalement achevé, il conviendra d’imaginer la façon la plus cohérente pour permettre à chacun de pouvoir consulter ces documents. En ce qui concerne les bulletins du club, la scanérisation des premiers numéros, qui sont des documents fragiles, semble être une solution à envisager. Au cours de l’année 2015, il deviendra indispensable d’effectuer des permanences ouvertes à tous afin de créer et développer une dynamique associative.

Dans ce local, deux vitrines nous étaient destinées afin de présenter d’autres minéraux de nos collections. Le choix a été fait de procéder à deux expositions à thème différents, à savoir, une vitrine de minéraux alpins de diverses occurrences montrant la diversité de nos collections, et une vitrine de minéraux étrangers provenant de la « collection Lesage ». Vous pouvez contempler ces vitrines tout à l’heure si vous le désirez.

Une visite de ce local par les nouveaux élus de Chamonix a eu lieu en présence de Georges MOREIRA, qui leur a présenté l’aménagement que nous avions imaginé.

Notre souhait pour l’année 2015 est de parfaire la mise en place de l’ensemble de nos documents. Nous envisageons également d’organiser plusieurs après midi de découvertes ouvertes à tous afin de promouvoir la minéralogie auprès d’un public intéressé. D’autres journées seront prévues pour les membres du club afin d’échanger nos connaissances et de présenter des échantillons minéralogiques de toutes origines afin  d’élargir la connaissance de tous à la minéralogie mondiale.

Depuis dix ans le club a pris une autre dimension. Il gère aujourd’hui la partie minéralogique de 2 musées municipaux, Chamonix et Bourg d’Oisans par convention avec les collectivités concernées. Il assure au sein de ces structures une activité culturelle par de nombreuses visites guidées, par l’élaboration d’expositions temporaires. Il participe à la politique d’achat afin d’enrichir les collections. Il organise plusieurs conférences au moment des journées minéralogiques afin de promouvoir cette science qu’est la minéralogie. A Chamonix, depuis cette année il dispose donc d’un lieu ou une vie associative va pouvoir se développer.

Aujourd’hui, pour faire rayonner cette association qui est la votre, tous doivent se sentir concerner par sa réussite, mais vous comprendrez que pour réussir ce défit, nous avons besoin de bénévoles, car la tâche est immense et devient difficile si elle repose sur quelques individualités. Je demande donc à tous de se sentir concerner. Plus nombreux seront les bénévoles, plus la réussite sera éclatante. Vous constatez que beaucoup a été fait, il convient, dans les années qui viennent, de consolider cet édifice afin d’être digne de la confiance que nous accorde les élus des collectivités auprès desquelles nous sommes engagés.

Je vous remercie de votre attention.






2013         

L'intervention de Pierre Bavuz, président

 





CHAMONIX, LE 17 NOVEMBRE 2013

Mesdames, Messieurs,

Avant de commencer, j’aimerai que nous ayons une pensée pour Pierre CHOULOT, présent parmi nous l’an dernier, et qui nous a quitté peu après. Chacun gardera de lui son regard malicieux et son gout aigu pour dénicher la pièce minéralogique la plus esthétique. Il restera, pour beaucoup d’entre nous, un personnage chaleureux, et un exemple dans la constitution d’une collection minéralogique.

Je vous remercie très chaleureusement d’avoir bien voulu consacrer cette journée pour participer à l’assemblée générale de votre association.

Je dois cette année excuser Eric FOURNIER, maire de Chamonix et conseiller régional, retenu par d’autres obligations, et André SALVETTI, maire de Bourg d’Oisans qui doit se rendre à Paris pour le congrès des maires.  Leurs messages de soutient sont, pour nous, une marque de reconnaissance du travail que nous accomplissons au niveau culturel en particulier au sein des deux musées de Chamonix et de Bourg d’Oisans. Ces actions découlent directement du souhait qu’avait le club, depuis plusieurs décennies, de l’ouverture d’un musée. C’est chose faite depuis maintenant 8 ans, mais chaque membre du club avait-il imaginé les conséquences d’un tel souhait. Le partenariat, par convention, avec les mairies de Chamonix et de Bourg d’Oisans, exige en effet de nous un effort de chaque instant afin de répondre aux exigences que nous nous sommes collectivement fixés.

Au cours de cette année, le conseil d’administration s’est réuni à 7 reprises. Je remercie les 16 membres de ce conseil qui, par leur présence assidue, ont assuré le fonctionnement optimal de cette structure. Merci à Philippe RENARD et à ELODIE qui se sont partagés les taches relevant du secrétariat afin d’assurer les différents comptes rendus et circulaires afin de vous informer de la vie de l’association tout au long de l’année. Merci à Matthieu PETETIN qui, en étant très présent et réactif sur le site du club vous permet en temps réel d’être informés des diverses activités. Merci à Marie-Laure ASTIER et à Frédéric EVA – pour les adhésions, d’avoir assuré les fonctions de trésoriers. Merci à Denis BOËL qui a pris la suite de Jean-Pierre Siret au musée et comme gardien des collections, et qui s’est occupé de l’organisation de la conférence du 2 août en invitant Jérémy MELLETON comme conférencier. Merci à Frédéric LATIL pour la conception du bulletin qui, malgré un peu de retard cette année, devait être à votre disposition aujourd’hui. Malheureusement Frédéric n’a pu se déplacer, le bulletin vous sera donc envoyé sous 2 à 3 semaines. Merci à Marie-Pierre DUFRENE qui a pris la responsabilité de la commission s’occupant des sorties et des animations du club tout en en prévoyant les affectations budgétaires. Merci à Joël LEROUX qui a réservé plusieurs jours de son temps pour la préparation de la bourse d’août. Je remercie également Jean-Claude MENAGE, Alain METRAUX, Georges MOREIRA et particulièrement Denis PIERON, Xavier FEUILLET, et Laurent FAVRAT qui, tout au long de l’année, n’ont pas compté leur temps afin de permettre au club d’assurer ses missions.


Lors de l’assemblée générale de l’an dernier, j’avais annoncé la création de commissions, en particulier pour l’organisation de la bourse et pour élaborer un budget afin que des activités soient proposées aux membres du club.


J’aborderai d’abord un des points fort de la vie du club depuis 1968, je veux parler de la bourse du mois d’août. Comme annoncé, une commission animée par Joël LEROUX et Jean-François ASTIER s’est constituée. Son but est double, organiser la bourse de cette année et réfléchir à son évolution dans la perspective de la nouvelle salle place du Mont Blanc. Pour l’organisation de la bourse 2013 un profond travail d’analyse, de listage de l’ensemble des taches, de programmation de leur réalisation a été accompli. L’ensemble de ces documents a été mis à disposition des adhérents du club, via une circulaire et une mise en ligne sur le site du club, ce qui a permis une aide particulièrement précieuse de nouveaux bénévoles. Je remercie Geneviève BOURDON, Frédéric EVA, Marie ASTIER et Elodie qui, au sein de cette commission, ont accompli ce travail capital. A leur côté, tout au long du week-end de la bourse, je remercie tous les bénévoles qui ont consacré du temps pour la réussite de cette manifestation, en particulier Christophe EPINAT et Serge ZIMMERMAN qui ont été présents toute la semaine pour la préparation, le week-end, le temps de la bourse pour assurer en particulier les entrées, et le lundi pour le rangement, sans oublier Armand COMTE, Jeannot CLARET-TOURNIER, et Pietro ROTA toujours présents pour assurer la billetterie des 2 jours.

La  réussite dans l’organisation, où aucun problème majeur n’a été relevé, a été manifeste, y compris au niveau électrique, où un travail d’équilibrage avait été fait avec la connaissance des puissances utilisées par chaque exposant. Il n’en est pas de même de la fréquentation du public durant ces  deux jours, puisque à peine plus d’un millier de visiteurs a répondu présent à cette bourse. Sans chercher de circonstance atténuante, on peut soulever quelques interrogations. La date, 3 et 4 août, était-elle pertinente ? les personnes en vacances en juillet étant parties et les vacanciers d’août venant juste d’arriver. Plus largement, la date, en plein cœur des vacances, et à une période où de très nombreuses manifestations jalonnent la vie de Chamonix est-elle bien choisie ? On peut en outre remarquer que très peu de collectionneurs invités par les exposants sont venus. Ce ne sont que quelques réflexions qui méritent une analyse particulière afin de voir si un autre scénario est possible.

En ce qui concerne le week-end minéralogique, il débuta le vendredi soir par la conférence de Jérémy MELLETON, qui traita des ressources minéralogiques mondiales et françaises, en insistant sur les éléments économiques, moins connus du public, qui sous-tendent leur exploitation. Le propos, clair et très fourni en documents, a fortement intéressé un public que nous avons jugé trop peu nombreux. Nous espérons pouvoir retranscrite l’essentiel de cette conférence dans notre prochain bulletin.

Au cours des deux jours de la bourse, vous avez admiré les six vitrines de prestige, dont trois présentaient les plus caractéristiques minéraux du massif de La Lauzière, en particulier les quartz à inclusions, les anatases, sans oublier les titanites, hématites et bazites. Vu le succès de l’an dernier, une vitrine montrait un ensemble de miniatures minéralogiques. Enfin, sur les deux vitrines consacrées au Massif du Mont Blanc, une présentait les trouvailles d’Armand COMTE et de Jeannot CLARET-TOURNIER, avec des minéraux rarement montrés, en particulier une scheelite, une galène et un ensemble de quartz incolores. Sur le plan commercial, la qualité des stands de minéralogie étrangère était, comme toujours au rendez-vous, grâce aux professionnels qui, chaque année, parcourent le monde afin de vous proposer les grands classiques et les trouvailles récentes de la minéralogie mondiale. Qu’ils soient très sincèrement remerciés de nous faire l’honneur de participer à notre manifestation.

Pour clore le mois d’août minéralogique, Eric ASSELBORN a répondu une nouvelle fois favorablement à notre sollicitation en animant une conférence le 22 août. Deux thèmes étaient au programme. Tout d’abord les « quartz magiques », qui permirent à Eric Asselborn d’éveiller la curiosité du public sur les mythes pas toujours très connus sur les quartz dans les Alpes. Ensuite, sujet plus minéralogique, le deuxième thème traitait des inclusions et des quartz fantômes. Eric ASSELBORN terminait cette soirée, comme à l’accoutumée, en présentant au public un certain nombre d’échantillons en rapport avec la conférence. De la théorie à la pratique, pour le plus grand bonheur des participants.

En votre nom à tous, je tiens à remercier Eric ASSELBORN, qui, bénévolement chaque année, consacre du temps pour préparer une partie de l’exposition que vous découvrez à la bourse, et cette conférence qu’un public habitué suit chaque année. En regard au travail fait par les conférenciers, il est tout de même regrettable de constater le peu de participation à ces soirées, car on ne pas dire que les sujets abordés soient peu minéralogiques et peu instructifs.

Le 1er novembre, la bourse des cristalliers, qui, depuis trois ans, se déroule au Majestic, a connu son succès habituel. Malgré les temps de recherche réduits cette année, à cause d'une météo peu favorable, l’ensemble des exposants a pu présenter un certain nombre de trouvailles de très bonne qualité, en particulier quelques gwindels ou quartz à âme, sans oublier une association de quartz titanite. Comme l’an dernier la fréquentation du public atteint des chiffres records puisque près de 500 personnes nous ont rendu visite.

La visite régulière à nos deux manifestations d’Eric FOURNIER, de Michel CHARLET, de nombreux élus municipaux, ainsi que d’Eric WOERTH, nous honore et nous encourage dans la recherche permanente de la vulgarisation de notre passion commune.


J’en viens à la deuxième commission, crée cette année, afin d’élaborer une ventilation du budget du club, afin de proposer un certain nombre d’activités au cours de l’année et de ne pas se focaliser uniquement sue les dépenses traditionnelles, à savoir, l’achat de minéraux, la réalisation du bulletin et les frais inhérents à l’organisation des bourses. Je remercie Marie-Pierre DUFRENE d’avoir fait preuve d’imagination, d’avoir élaboré et organisé plusieurs projets tout au long de l’année. En particulier, il a été proposé aux membres du club, bénévoles lors de la bourse 2012, de se rendre à la bourse de Sainte Marie aux Mines. Cette initiative sera renouvelée en 2014. De même, le dimanche 6 octobre une sortie au musée de Bâle a réuni une dizaine de participants. Le lendemain de la bourse des cristalliers, une journée minéralogique avait été programmée, mais certaines des formalités concernant le nouveau local d’Argentière n’étant pas closes cette journée a été reportée. L’an prochain ces différents moments de rencontre seront reconduits, en essayant d’étoffer le programme afin que chacun puisse trouver les instants de convivialité nécessaires pour l’harmonie d’une vie associative. La possibilité de se retrouver dans un lieu des plus agréables devrait conforter cette convivialité. Je laisserai Marie-Pierre DUFRENE vous parler de ses projets pour l’an prochain.

Je vais maintenant aborder l’ensemble des interventions du club dans la gestion minéralogique du musée, comme il s’y est engagé dans la convention le liant à la mairie de Chamonix. Les deux structures conventionnelles qui pilotent la gestion du musée se sont réunies cette année.


Le comité de pilotage du musée a tenu séance le 15 mars 2013. Lors de cette séance plusieurs sujets ont été abordés, en particulier :

- Les modalités d’intervention du club au sein du musée après le départ de Jean-Pierre SIRET ;

- Le devenir de la collection Lesage (à ce sujet le comité de pilotage a validé la vente d’une partie de la collection après inventaire, évaluation et accord du conseil municipal de Chamonix) ;

- Le comité de pilotage se félicite du succès rencontré par la nouvelle vitrine à l’entrée du musée.


Le comité scientifique du musée s’est réuni le 14 septembre 2013 à la demande d’Eric FOURNIER. Les trois membres scientifiques, Michel CATHELINOT, Joseph MULLIS et Bernard POTY étaient présents. Après avoir exposé la fréquentation du musée, les expositions temporaires et les acquisitions de minéraux depuis l’ouverture du musée, le comité s’est attaché à examiner les orientations futures et les différentes modifications à apporter à la présentation des vitrines pour plus de compréhension, ceci en mettant plus d’adéquation entre les explications et les minéraux présentés qui illustrent celles-ci. Une remarque a été faite soulignant une lacune importante dans la présentation alpine par l’absence pratiquement totale des minéraux du massif de la Lauzière et du Beaufortin. Puis un travail important a débuté pour la réalisation du livre commun aux musées de Chamonix et de Bourg d’Oisans. Enfin il a été établi un inventaire des priorités d’achat pour le musée.


Suite à la mise en place, en 2012, de différentes actions prévues dans la convention liant le club à la mairie de Chamonix, l’année 2013 a marqué, dans la durée, la poursuite de ces actions culturelles, savoir :

- les visites pour les groupes scolaires qui en font la demande ;

- les visites guidées, les jeudis après-midi, lors de toutes les vacances scolaires ;

- des animations au musée, lors de la nuit des musées et lors des journées du patrimoine.

     Je ne peux que renouveler ma profonde gratitude, au nom de tous, à Armand COMTE qui assure la quasi-intégralité des visites aux scolaires. Son passé d’instituteur lui permet, mieux que personne, de se mettre à la portée de son jeune public. Je lui ai demandé d’enregistrer une de ses prestations afin que des membres du club puissent s’imprégner de son savoir ; car je pense que peu d’entre nous seraient capables de faire aussi bien et surtout d’intéresser ce jeune public tout en lui donnant un minimum de notions scientifiques.

     Les visites guidées, lors des vacances scolaires, ont connu un succès qui ne s’est pas démenti. Ce sont plus de 400 personnes qui ont suivi ces visites depuis le début de cette année. Vu l’assistance, il semble nécessaire de maintenir les 2 visites ( 14h30 et 16h30 ) lors des vacances d’été, lors des vacances de Noël et de février. Une seule visite à 15 h est suffisante pour les vacances de Pâques et de la Toussaint. Ces visites ont été animées, le plus souvent, par deux membres du club. C’est probablement le mieux pour le public qui nous écoute, car chacun des animateurs conte ses anecdotes de cristallier, tout en donnant les éléments scientifiques définis dans le document élaboré par le comité de pilotage du musée autour de Bernard POTY. Je remercie particulièrement Frédéric EVA, Denis PIERON, Philippe RENARD qui, cette année, ont assuré bénévolement une grande partie de ces visites. Par cette remarque, vous comprenez qu’une mobilisation d’un plus grand nombre de bénévoles est non seulement nécessaire mais obligatoire pour assurer la pérennité de cette action pédagogique. Je rappelle que ces visites sont conventionnelles et que, lorsqu’elles ont été décidées, l’ensemble du conseil d’administration du club y était favorable et que ce même conseil s’était engagé pour les assurer. Depuis deux ans, j’en appelle à vous tous pour nous aider dans cette tâche. Je renouvelle expressément aujourd’hui ma demande et je me tiens à la disposition des personnes qui accepteraient de nous aider afin de leur transmettre tous les éléments nécessaires pour assurer ces visites.


Les 14 et 15 septembre, lors des journées du patrimoine, l’espace Tairraz a accueilli un millier de personnes, dont de nombreux enfants qui ont pu s’adonner à la recherche de minéraux dans le four reconstitué par Frédéric EVA. Je remercie tous les membres du club qui ont consacré du temps pour ces deux  journées, en particulier Denis PIERRON, Philippe RENARD, Jean-Pierre SIRET, Armand COMTE, Philippe et Marie-Pierre DUFRENE, Xavier FEUILLET, et Frédéric EVA. Les visiteurs étaient attentifs à nos explications, ils n’hésitaient pas à nous poser des questions pertinentes et, parfois, à nous raconter quelques-unes de leurs aventures de recherche minéralogique. Chaque année, nous pouvons constater que le public visitant le musée est très divers, public allant d’une découverte d’un monde inconnu pour lui à des connaisseurs aguerris prêts à nous faire partager leurs connaissances.


Le club ayant créé une section locale « Oisans », permettez-moi de relater brièvement les faits marquants de cette année. La mairie de Bourg d’Oisans a réalisé un important investissement au musée en dotant toutes les vitrines d’un éclairage « leds ». J’invite tous ceux qui le peuvent à revoir ce musée. Ils seront surpris du résultat, tant la valorisation des spécimens minéralogiques est remarquable.

Au cours de cette année, la commission d’achat, réunissant des cristalliers de l’Oisans et des élus de la commune, s’est réunie deux fois afin de statuer sur diverses propositions d’achat. En mars, la commission a proposé l’achat d’une axinite du Glandon et d'une sidérite quartz de Peychagnard et, en septembre, l’achat d’un quartz à âme de Plan du Lac. Le conseil municipal de Bourg d’Oisans ayant suivi ensuite l’avis de la commission.

La question de la réglementation du ramassage des minéraux en Oisans n’a pu être réglée sur l’ensemble du territoire de la communauté de communes, certains élus n’ayant pas toujours compris la philosophie d’une telle mesure. Au jour d’aujourd’hui, la commune de Bourg d’Oisans a pris un arrêté similaire à celui de Chamonix, plusieurs autres communes s’apprêtent à faire de même.

La section s’est réunie le samedi 5 octobre 2013 en mairie de Bourg d’Oisans en présence d’André SALVETTI, Maire de Bourg d’Oisans. Un large tour d’horizon a eu lieu entre tous les membres présents, abordant en particulier les problèmes de la réglementation et du respect des règles environnementales par l’ensemble des cristalliers, ce qui ne semble pas être un comportement général. L’ensemble des participants déplorait les difficultés d’uniformisation de la réglementation du ramassage sur l’ensemble du territoire, l’ensemble des cristalliers de l’Oisans souhaitant vivement ce cadre juridique afin de légaliser leur activité. Le constat est ensuite fait de la pertinence de la création de la section « Oisans » qui permet, en collaboration avec les élus de Bourg d’Oisans, de gérer la partie minéralogique du musée et de participer activement à la politique d’achat afin d’enrichir ce musée des trouvailles récemment faites dans la région.


Pour terminer, je vais aborder un sujet qui nous tenait particulièrement à cœur : la mise à disposition de locaux pour notre association. Je tiens à remercier très vivement Eric FOURNIER, qui a été sensible à nos arguments et qui, dans le cadre de la rénovation de la maison de village d’Argentière, a bien voulu nous permettre d’intégrer cette structure. L’année 2013 a donc vu se concrétiser un souhait que le club espérait depuis longtemps. En effet, dans le cadre de la rénovation de la maison de village d’Argentière, où siègent la mairie et la poste, un espace a été proposé au club. Au deuxième étage, des rangements privatifs seront mis à disposition du club afin que l’ensemble des revues soit consultable par tous les membres du club. Il sera également possible d’y travailler. Le local ne sera pas clos, mais partagé avec d’autres associations. A cet étage, une vitrine de minéraux a été prévue dans la conception du local, afin d’y exposer des minéraux alpins et les trouvailles récentes des cristalliers de la vallée. Cette vitrine pourra aussi accueillir des expositions à thème et des expositions à visée pédagogique. Au premier étage de ce bâtiment, une grande salle de réunion est à la disposition des associations qui le souhaitent, dans le cadre d’un planning à établir avec le personnel communal. Cette salle est dotée de tous les moyens audiovisuels, ce qui permettra éventuellement d’y organiser des réunions et soirées pédagogiques, soit destinées aux membres du club, soit ouvertes au public. Cet outil mis à notre disposition permettra aux membres du club de s’y retrouver et de pouvoir créer une vraie convivialité. A nous tous de faire vivre ce lieu afin qu’il permette au club de poursuivre son épanouissement. Cette demande forte, que j’avais faite, auprès de Michel PAYOT au début de ma présidence, il y a maintenant 10 ans, est devenue réalité. Cet élément capital, de l’avis de tous, pour la vie du club est donc acquis. Il s’agira dans les prochaines semaines d’effectuer le déménagement de l’ensemble des revues du club et d’établir un protocole de consultation de l’ensemble de ces documents. En effet, depuis 20 ou 30 ans toutes ces revues se trouvaient dans la cave d’Argentière et leur accès était pratiquement impossible. Je rappelle que le club est abonné, en particulier, au « Règne Minéral », au « Cristallier Suisse », au « Minéralogical Record ». De plus, l’ensemble des bulletins du club est en archives en quelques exemplaires. Sur le plan administratif, une convention de mise à disposition des locaux et fixant les modalités d’utilisation vient d’être signée entre Eric Fournier et moi-même. Le club a évidemment demandé une extension de son assurance pour couvrir l’ensemble des risques inhérents à sa présence dans ces locaux communaux.

Après l’ouverture du musée, la mise en place de l’ensemble des missions culturelles du club au sein du musée, la gestion minéralogique du musée des cristaux de Chamonix et du musée minéralogique de Bourg d’Oisans, l’année 2014, au-delà des actions déjà engagées, verra essentiellement le club prendre pied dans ces nouveaux locaux dans la maison de village d’Argentière. C’est un élément capital qui doit permettre aux membres du club de se retrouver, et d’imaginer ensemble une vie associative conviviale ; ce qui lui a probablement beaucoup manqué jusqu’ici. Je pense qu’aujourd’hui le club, reconnu par les collectivités locales de Chamonix et de Bourg d’Oisans, a tous les moyens pour s’assurer une vie associative dense et chaleureuse, avec la participation du plus grand nombre. C’est cette réussite que je lui souhaite pour les années à venir.

Je vous remercie.








2012         

L'intervention de Pierre Bavuz, président

L'intervention d'Éric Fournier, maire de Chamonix

Compte rendu de l'assemblée générale 2012

  

 


Le mot du président, Pierre Bavuz

Chamonix, le 25 novembre 2012


Messieurs les Maires, Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi, tout d’abord, d’adresser mes sincères remerciements à vous tous qui avez consacré cette journée à votre association.
Notre club est particulièrement fier d’accueillir une nouvelle fois Eric FOURNIER, maire de Chamonix, conseiller régional. Sa présence nous honore et prouve l’intérêt qu’il porte à notre action. J’excuse André SALVETTI, Maire de Bourg d’Oisans, qui devait être parmi nous mais qui a été retenu à Paris.
Le bénévolat devenant un acte rare dans la société que nous vivons, je tiens à remercier vivement tous les membres du conseil d’administration, qui, par leur présence assidue au cours des 7 séances qui se sont tenues cette année, ont activement participé aux décisions et actions menées. Merci à Philippe RENARD qui assure l’ensemble des tâches du secrétariat, merci à Élodie BAVUZ, qui au-delà des circulaires que vous recevez au cours de l’année, répond à de nombreuses questions sur la boite mail du club. Merci à Marie-Laure ASTIER, qui, assisté de Frédéric EVA pour les adhésions et Joël LEROUX pour la comptabilité des deux bourses, assure les fonctions de trésorière. Merci à Frédéric LATIL, sans qui le bulletin aurait les plus grandes difficultés à exister. Merci à Alain METRAUX, Joël LEROUX, Frédéric EVA, qui malgré de grandes difficultés cette année, ont permis à la bourse de connaitre son succès habituel. Merci à Denis BOËL, qui a su convaincre Jean Claude BOULLIARD de présenter la conférence précédant la bourse et qui a su, comme d’habitude, confectionner les 6 vitrines de prestige de cette bourse. Merci à Matthieu PETETIN qui a enfin donné au club un site web digne de ce nom. Mais je tiens à remercier également Marie-Pierre DUFRENE, Laurent FAVRA, Xavier FEUILLET, Jean Claude MENAGÉ, Georges MORERA et Denis PIERRON, qui ont été largement présent lors de l’ensemble des actions du club, en particulier lors des actions culturelles du club au sein du musée et pour certains lors de la préparation de la bourse.
Afin de ne pas être trop long, j’évoquerais rapidement l’ensemble des évènements qui ont jalonnés la vie du club tout au cours de cette l’année.
La bourse du mois d’août en est le point fort. Son organisation a été possible grâce a la disponibilité de Joël LEROUX, Alain METRAUX, Frédéric EVA qui ont consacré une grande partie du mercredi jeudi, vendredi à sa mise en place et le lundi à son rangement. Vu l’ampleur des tâches à accomplir, le nombre de bénévoles qui s’investissent dans cette préparation est très nettement insuffisant. Je lance donc un appel pour  vous solliciter afin de nous apporter votre aide pour l’an prochain. En effet, si la situation devait rester en l’état, il n’est pas sûr que la bourse 2013 ait lieu. Il conviendra, de plus, de mieux organiser les rapports avec les services de la mairie, dans cette organisation, l’expérience de cette année ayant montré de nombreux disfonctionnements dommageables pour la sérénité de chacun.
Malgré ces problèmes, à côté du show commercial, le club, fidèle à son rôle culturel, vous a présenté 3 vitrines de minéraux de l’Oisans. Au côté des grands classiques, épidote, axinite, prénhite, anatases, nous avons tenu à présenter de nombreuses trouvailles récentes en particulier les barytes de la Mûre et les quartz barytes du virage N°11. Une autre vitrine présentait un ensemble de miniatures minéralogiques Internationales et Françaises. Merci aux collectionneurs qui ont bien voulu prêter leur spécimen en particulier Gilles et Françoise BARRAS-GAUTHIER, Marie-Laure ASTIER, Jean-Marc PYRE et Éric ASSELBORN. Les deux vitrines historiques présentaient Michel-Gabriel PACCARD et Jacques BALMAT.

La veille de la bourse, Jean-Claude BOULLIARD, conservateur de la collection de l’université Pierre et Marie CURIE,  nous faisait revivre l’histoire des collections de minéraux depuis le 18éme siècle et présentait de nombreux minéraux marquants de la collection de l’U.P.M.C.

Enfin, le 23 août, Éric ASSELBORN nous gratifiait d’une conférence exceptionnelle ayant pour thème 2 sujets bien différents. Tout d’abord, faisant écho à l’exposition temporaire du quartz Napoléon au musée des cristaux, il retraçait l’histoire de ce quartz de 800 kilos offert à la France par les Valaisans. Mais les amoureux des minéraux ont été captivés par la seconde partie de la conférence qui traitait des quartz à âme et des gwindels. L’auteur décrivait ces deux formes de quartz particulier et traitait de leur formation très différente. Le propos très clair permettait à chacun de ne plus faire de confusion, ce qui est malheureusement souvent le cas. Sur ces conférences je me permettrais une réflexion personnelle en  déplorant la faible présence de membres du club, sur des sujets pourtant parfaitement minéralogique.

Le jeudi 1er novembre a eu lieu 12ème bourse des cristalliers. Comme l’an dernier elle s’est déroulée dans les salons du Majestic. Le déroulement a été parfait grâce au personnel du Majestic qui nous a assistés toute la journée et qui a pris en charge la mise en place des salles et leur rangement, ainsi que la gestion des mouvements de voitures autour de la résidence lors de l’arrivée et du départ des exposants. La fréquentation, 492 entrées payantes, a battu tous les records antérieurs et l a qualité des pièces minéralogiques présentées était au rendez vous.

Après l’évocation rapide des évènements marquants de l’année, je développerais un peu longuement deux thèmes important :

- L’action culturelle du club au sein du musée des cristaux,
- Notre action au sein de la section « massif de l’Oisans ».


Dans ce  premier thème, je vais aborder le partenariat du club de minéralogie avec la mairie de Chamonix dans le cadre de la gestion minéralogique du musée des cristaux. L’ensemble des actions menées découlent directement de la signature, l’an dernier, de la convention liant les deux parties. En effet cette année le club a mis en place l’ensemble des missions culturelles qui lui ont été confiées suivant l’article 13 de la convention, à savoir :

- visites aux groupes scolaires
- présence de membres du club lors de la soirée des musées
- présence de membres du club lors des journées du patrimoine
- mise en place des visites guidées chaque jeudi après midi lors de toutes les vacances scolaires.

Déjà l’an dernier les visites aux scolaires et notre présence aux journées du patrimoine étaient effectives. Les visites aux scolaires ont concernées cette année plus de 30 groupes tout au long de l’année. Je tiens à remercier vivement Monsieur Armand COMTE qui a assurer seul la quasi-totalité de ces visites, dans un  total bénévolat. L’ensemble des membres du club peut lui rendre hommage. J’espère et je souhaite qu’il soit un exemple pour nombre d’entre nous.
Pour la première fois, le samedi 19 mai de 14 à 20 h s’est déroulé la nuit des musées. L’entrée était gratuite. Une animation était proposée par les membres du club. Trois vidéo sur la recherche des minéraux dans le massif étaient proposées : un film de Jean-Franck CHARLET sur la découverte de fluorines à la pointe KURZ, un de Xavier FEUILLET sur la prospection et la découverte de quartz peigne, et un diaporama sur l’extraction de fluorine dans le bassin de la Charpoua Par Christophe LELIEVRE, Mickaël BIBOLLET RUCHE et Frédéric EVA. Enfin le succès était assuré auprès des enfants ou une activité de recherche de cristaux dans un four reconstitué par Frédéric EVA était proposée. Les enfants pouvaient ensuite nettoyer leurs trouvailles et les garder précieusement.
Lors des journées du patrimoine des 15 et 16 septembre, de nombreux membres du club m’ont accompagné les deux jours, particulièrement Denis BOËL, venu spécialement pour cette occasion, Frédéric EVA et son fils Thomas, qui ont animé la recherche de cristaux dans le four reconstitué mentionné plus haut, afin que les enfants puissent partir à la chasse aux cristaux, Frédéric LATIL qui abandonna le midi de la France pour ce week-end, ainsi que Georges MORERA, Xavier JEAMBRUN, Xavier FEUILLET, Philippe RENARD, Denis PIERRON, Armand COMTE, Marie-Pierre et Philippe DUFRENE qui ont assurés une présence d’au moins une journée. De plus Frédéric EVA et Xavier FEUILLET proposaient la projection en boucle d’une vidéo de leur découverte minéralogique, projection très appréciée des visiteurs, vu le nombreux public qui se pressait devant les écrans.
Mais la nouveauté de cette année a été la mise en place des visites guidées. En accord avec le service culturel de la mairie de Chamonix, le jour de ces visites a été fixé au jeudi après midi à 14 h 30. Débuté aux vacances de février et de Pâques, et devant leur réel succès, Monsieur Arnaud LEDRU, directeur du service culturel de la mairie nous demanda d’organiser deux séances, la première à 14h30 la seconde à 16h30, pour les vacances d’été. Marie-Pierre DUFRENE se chargea de proposer un planning ou chacun pouvait s’inscrire pour assurer ces visites. Globalement et sans trop de difficulté, l’ensemble des plages horaires des visites fut assurer. Merci à Marie Pierre DUFRENE, Joël LEROUX, Frédéric EVA, Denis BOËL, Georges MOREIRA, Philippe RENARD, Denis PIERRON, Jean-Pierre SIRET, Jean Claude MENAGE qui ont permis la réussite de cette action pédagogique, capitale pour vulgariser la minéralogie dans le public. Conformément au travail effectué avec Bernard POTY, ces visites comportent un contenu historique et scientifique. L’histoire du club, la création du musée, la réglementation du ramassage des cristaux dans le site classé du Mont Blanc sont préalablement abordés. Ensuite le contenu scientifique aborde la tectonique des plaques, la formation des fentes alpines, la formation des cristaux, la couleur des cristaux, les quartz à âme, les gwindels pour ce qui concerne les Alpes. Quelques mots abordent les gisements Français mondialement connus pour leur histoire et leurs cristallisations. Les cristalliers ajoutant à ce discours conventionnel les anecdotes de leur recherche. Ensuite il est laissé libre court aux questions des visiteurs. L’ensemble de la visite durant environ deux heures. Il était prévu initialement que ces visites seraient effectuées par un seul membre du club. En fait tout au long de l’année, la plupart du temps, elles ont été réalisées par deux personnes. Quand cela est possible, c’est probablement la meilleure solution. En ce qui me concerne, me cantonnant au côté historique et scientifique, j’ai particulièrement apprécié d’effectuer ces visites accompagnées d’un cristallier qui faisait partager aux participants l’ambiance et les sensations provoquées par ses découvertes sur le terrain. Vous pouvez constater que ces visites mobilisent beaucoup de temps. C’est pourquoi je lance un appel à chacun de vous pour nous rejoindre l’an prochain afin de participer au planning de ces visites. Nous sommes prêts à vous fournir les documents nécessaires et à vous accompagner lors de vos premières visites. Il est vrai qu’avec le temps, si l’ensemble de ces visites devait se concentrer sur un petit nombre de participants, la tâche deviendrait rapidement difficilement supportable.

Je vais maintenant aborder le deuxième point qui concerne tout ce qui a été fait en Oisans au cours de l’année. Lors de l’assemblée générale extraordinaire de l’an dernier, vous avez approuvé la création de la section locale « massif de l’Oisans » du club de minéralogie de Chamonix et des Alpes du Nord. Ce texte a été transmis à la sous préfecture de Bonneville pour enregistrement et approbation, la sous préfecture n’a fait aucune remarque et a classé ce texte au dossier du club en date du 2 décembre 2011.
Au cours de cette année, il convenait de mettre en application ce texte qui comportait plusieurs volets. Tout d’abord, au début de cette année, chaque membre du club a été amené à se déterminer afin de participer ou non aux objectifs de cette section lors du renouvellement de son adhésion. Le 31 mars tous les adhérents ayant portés un intérêt pour cette section se sont réunis à la mairie de Bourg d’Oisans, en présence d’André Salvetti afin de mettre en place cette nouvelle structure. Vous avez trouvé le compte rendu de cette réunion dans le  numéro 62 du bulletin du club. Les membres présents ont donc élus leurs représentants. Pascal GUIGUET-BOLOGNE a été désigné responsable assisté comme co-responsables de Daniel CANAC et Grégoire DE BODINAT, Serge VEIN assurant le secrétariat. Ensuite les membres présents et les représentants des élus ont élaborés le code d’honneur des cristalliers applicables sur les communes de la communauté de commune de l’Oisans, lorsque ces communes auront pris les arrêtés municipaux, à l’image de ce qui a été fait à Chamonix. Cette section s’est immédiatement mise au travail afin d’élaborer, en collaboration avec la mairie de Bourg d’Oisans, la convention qui doit lier cette section à la mairie dans le cadre de la gestion du musée des minéraux. Ce texte a été finalisé fin mai, pour signature par les deux parties.
La deuxième étape importante a eu lieu le week-end du 2 et 3 juin. Lors de cette sortie en Oisans, nous avons été reçu au musée des minéraux le dimanche matin. Au cours de cette visite, André SALVETTI, pour la collectivité, Pascal GUIGUET-BOLOGNE et moi-même pour le club avons donc signés la convention qui lie le club à la mairie pour la gestion minéralogique du musée des minéraux de Bourg d’Oisans. Ce texte est calqué pour l’essentiel à celui qui existe entre la Mairie de Chamonix et le club dans le cadre de la gestion minéralogique du musée des cristaux. Ce même dimanche matin, la commission d’achat du musée de Bourg d’Oisans a été mise en place. Conformément a la suggestion de Monsieur SALVETTI qui souhaitait une cohérence d’achat entre Chamonix et Bourg d’Oisans et que les trouvailles des deux massifs puissent profiter aux deux musées, Denis BOËL et moi-même, membres de la commission d’achat du musée de Chamonix  ont été désignés dans celle de Bourg d’Oisans aux côtés des cristalliers de l’Oisans, à savoir Pascal GUIGUET-BOLOGNE, Daniel CANAC, Serge VEIN. Comme à Chamonix, des élus de Bourg d’Oisans siègent dans cette commission. Cette instance s’est d’ailleurs rapidement réunie afin de statuer sur deux propositions d’achat de minéraux, à savoir, d’une part sur deux pièces de quartz de Vizille avec sceptre et mâcle, d’autre part sur une pièce d’une association calcite quartz de Maronne. Ces minéraux proviennent de découvertes récentes faites par des cristalliers du club. De plus la mairie de Bourg d’Oisans, après avis, a décidé d’acquérir 4 pièces d’axinite du Rocher d’Armentier. Le dernier volet du travail effectué par cette section « massif de l’Oisans » concerne la mise en place de la réglementation du ramassage des minéraux sur le territoire de l’Oisans. Le principe étant acquis, il reste à la communauté de commune a voté cette réglementation et ensuite aux différentes communes de prendre les arrêtés municipaux correspondants. L’idée étant que ces textes, sensiblement identiques à ceux appliqués depuis quatre ans à Chamonix, soient applicables dès 2013 sur tout le territoire de l’Oisans.
Vous pouvez donc constater que le partenariat mis en place entre le club de minéralogie de Chamonix et des Alpes du Nord et les mairies de Chamonix et de Bourg d’Oisans, partenariat bâti sur la reconnaissance mutuelle des prérogatives et compétences de chacun, a permis d’aboutir a un projet d’ensemble, à savoir : gestion minéralogique des deux musées par le club, avis souvent suivi par les collectivités quant à l’achat de minéraux, création uniformisation et extension sur de nombreuses communes d’une réglementation sur le ramassage des minéraux, mise en place de visites guidées du musée des cristaux de Chamonix. De plus tout membre du club a droit à l’entrée gratuite de ces deux musées.
En ce qui concerne la réglementation du ramassage des cristaux dans les deux massifs, je ferais un bref rappel.
Dans le massif du Mont Blanc il apparait qu’un certain nombre de cristalliers de la vallée, signataire les années précédentes, n’ont pas renouvelés cette demande en 2012. Pour ma part cette situation n’est pas acceptable. Ces règles non contraignantes n’ont pour but que de permettre la pérennité de cette activité sur le long terme, en particulier dans le cadre du plan de gestion de « l’espace mont blanc » qui réunit les élus Valdôtains, Valaisans et Savoyards et aussi en cas de classement du site du Mont Blanc au patrimoine de l’U.N.E.S.C.O. La solution, que d’ailleurs nombre de cristalliers demande, passe probablement par des contrôles sans complaisances, sinon l’ensemble des textes mis en place, et approuvés à l’unanimité du conseil d’administration du club et en assemblée générale, deviendront rapidement caduques.
Pour le massif de l’Oisans la situation est totalement différente. La communauté de communes de l’Oisans s’est déterminée récemment  pour instaurer la même réglementation qu’à Chamonix, à savoir prise d’arrêtés municipaux identiques dans toutes les communes du territoire, associés au respect d’un code d’honneur approuvé par les membres de la section Oisans du club. Les élus de l’Oisans ont tenu à ce que chaque cristallier déclare ses trouvailles en fin d’année sous peine de se voir interdire l’autorisation de recherche et ramassage les années suivantes. Ces textes seront opérationnels en 2013, et les demandes seront centralisées à la mairie de Bourg d’Oisans. Mais dès cette année, certains cristalliers ont anticipé cette application et ont eux-mêmes déclarés leur recherche en mairie de Bourg d’Oisans. Le problème du contrôle dans cette vallée ne devrait pas poser beaucoup de problème, les policiers et gardes municipaux ayant déjà fait la preuve de leur efficacité !

Il est temps de se projeter maintenant sur les perspectives des années  à venir en particulier 2013.

Étant dans le tiers sortant, et en sollicitant de nouveau vos suffrages, je tiens à vous préciser de façon claire les objectifs que je vous propose afin d’affirmer la notoriété de notre association auprès des collectivités locales.

En effet depuis 9 ans que vous m’avez demandé d’assurer la présidence de votre association, et avec le soutien de chaque membre du conseil d’administration, le club a profondément changé. Ces années de travail ont permis :

- l’ouverture du musée des cristaux,
- la signature d’une convention de gestion avec la mairie de Chamonix, convention renouvelée l’an dernier en reconnaissant le rôle culturel du club.
- Instauration d’un embryon de réglementation du ramassage des cristaux dans le massif du Mont Blanc, afin de légaliser et pérenniser cette activité
- Établissement d’actions culturelles avec organisation de conférences, densification du contenu du bulletin, présentation de vitrines minéralogiques et historiques de prestige lors de la bourse du mois d’août.
- Création d’une section « Massif de l’Oisans » qui permet au club de gérer la partie minéralogique d’un deuxième musée de minéralogie.
- Instauration en Oisans de la même réglementation que dans le massif du Mont Blanc pour la recherche des minéraux.


C’est dans la même philosophie, qu’avec votre soutien si vous le décidez,  j’espère poursuivre notre action. En particulier :

- Établir un budget rationnel du club, entre achat de minéraux, actions culturelles, et manifestations festives et conviviales
- Amplifier la mission d’éducation et de promotion de la minéralogie.
- Continuer à œuvrer pour la sauvegarde du patrimoine minéralogique Alpin.
- Poursuivre une politique de dialogue avec les communes de Chamonix et de Bourg d’Oisans qui sont nos partenaires, afin d’aboutir à des compromis acceptables pour les deux parties dans tous les domaines possibles. Ce partenariat exige de nous excellence et élitisme.
- Réfléchir à l’évolution de la bourse internationale du mois d’août : ce sujet s’impose avec la perspective de la nouvelle salle prévu place du Mont Blanc. Peut être convient-il de réfléchir à un changement de date, afin d’organiser un réel week-end minéralogique à un moment opportun ou la ville de Chamonix n’est pas submerger d’évènement. Ce projet ne pouvant voir le jour qu’avec une implication forte de la collectivité. A ce sujet j’aimerai avoir l’avis du maire sur une telle perspective.
-  Créer une réelle structure rédactionnelle au côté de Frédéric LATIL afin de rendre pérenne dans la durée, la réalisation du bulletin. Vous découvrirez, dès l’an prochain, une nouvelle présentation de ce bulletin qui ne devrait pas vous décevoir.
- Poursuivre une politique d’achat de minéraux cohérente et fidèle aux objectifs que nous nous sommes fixés, dans le seul intérêt du parcours muséographiques du musée, sans autre considération. Les communes de Chamonix et de Bourg d’Oisans réalisant leur achat propre après avis des commissions d’achat ou nous sommes représentés.
- Examiner avec la collectivité le devenir de la collection LESAGE.
- Trouver enfin une solution sur la mise à disposition d’un local pour le club.


Vous voyez que la tâche est immense. Mais exaltante.
C’est dans cette ligne, si vous le souhaitez, et avec l’aide de tous, que je compte aider le club sur la voie de la réussite.

Je vous remercie.

Pierre Bavuz

 



 


Intervention de M. Éric FOURNIER, maire de Chamonix


Merci, Monsieur le Président, pour ce rapport moral et ce compte-rendu d’activité particulièrement importants, qui montrent la densité de ce qui est fait par le club de minéralogie tout au long de l’année. Vous me faites le plaisir de m’inviter et je suis heureux de l’être en plus en tant que membre. Et puis, ce matin, je vais davantage vous parler avec la casquette de cristallier ou d’amateur de minéraux qu’en tant que maire.
Je vous félicite vraiment, Pierre et l’équipe qui est autour de toi, pour les grandes orientations qui ont été mises en œuvre, qui sont extrêmement importantes et qui vont dans le sens du partenariat décidé entre la collectivité et le club. Nous travaillons maintenant bien sur ce musée qui a, je crois, pris un rythme de croisière évident, qui fait vraiment partie des éléments constitutifs de notre patrimoine local. Bravo pour le travail qui est fait en collaboration – je dis collaboration car je rappelle que nous avons un comité de pilotage et j’ai toujours souhaité que ce comité de pilotage fonctionne en prenant la capacité d’expertise qui est celle du club et en s’appuyant aussi sur les souhaits de la collectivité ; j’y reviendrai tout à l’heure.
Bravo aussi pour la mise en place du programme de visites. Le bilan quantitatif du nombre de visites réalisées, l’implication des gens qui ont fait ces visites et le succès qu’elles connaissent, montrent que nous sommes sur notre travail de vulgarisation et que l’on explique bien ce que sont nos minéraux, ce qu’est notre minéralogie alpine ; montrent que Chamonix trouve bien toute sa place et que, pour nous aussi, c’est important d’avoir cette confirmation de l’ouverture du musée, pour que ce ne soit pas un « truc » fermé, mais un site ouvert pour que les gens qui ne sont pas des spécialistes puissent venir. Il faut qu’il y ait des jeunes, des classes scolaires...
Je crois aussi qu’il faut vous féliciter pour la dynamique qui est mise en termes de gestion des collections et en termes de capacité à montrer de nouvelles choses année après année ; ce n’est pas un musée qui est poussiéreux, c’est un musée de collections qui bougent. Je me réjouis aussi et j’y reviendrai dans un instant, sur les perspectives du partenariat qui est fait avec l’Oisans et puis, d’une manière large, avec les autres collectivités.
Après les compliments, je souhaite également que nous évoquions ce qui ne va pas, vu de la mairie. Il y a 2 ou 3 ans, quand nous avions fait la proposition de mettre en place un code d’honneur avec un système déclaratif, pour venir chercher des cristaux dans le Massif du Mont Blanc, je vous avais dit : – « Faisons un pari ensemble ; le pari c’est : on va s’autoréguler, on va essayer de construire ensemble quelque chose un petit peu nouveau par rapport au  contexte réglementaire traditionnel. Vous savez, normalement le droit, c’est oui ou c’est non et au milieu il n’y a rien ». Ici, nous avons innové puisque je rappelle que j’ai pris un arrêté qui n’était pas forcément évident à prendre ; le droit, je le rappelle, en matière de minéralogie est simple : tous les cristaux qui sont dans le massif du Mont Blanc appartiennent à la commune. Vous vous souvenez de cela. Donc, quand je prends un arrêté en disant : – « Je vous autorise à aller chercher des cristaux », je propose une voie nouvelle, mêlant la reconnaissance de l'activité traditionnelle du cristallier à la nécessité de sauvegarder notre patrimoine. Je le fais pourquoi ? Je le fais parce que j’ai envie que cette activité, ensemble, nous puissions la sauver. Et c’est pour cela qu’à l’époque, j’ai décroché mon téléphone, appelé le sous-préfet, appelé le préfet pour leur dire : – « Voilà, je prends un arrêté… Je vous explique pourquoi : la tradition des cristalliers, l'envie de faire que tout cela se poursuive de la manière la plus nette possible, la plus inscrite dans notre patrimoine local, l'engagement des cristalliers pour valoriser ce patrimoine, le risque, sinon, que ce patrimoine disparaisse et soit vendu « sous la cape » à l'étranger. Et à l’époque, Préfet et Sous-Préfet disent : – « D'accord, je vous laisse signer cela, simplement on est tous conscients du caractère un peu fragile des choses ». Je le vois aussi ; depuis quelques années, je suis allé moins souvent que je le souhaitais en montagne, j’y suis allé quand même quelques fois, j’ai croisé des gens aux cristaux qui n’avaient pas signé. J’ai croisé des gens qui ne me connaissaient pas et que j’ai arrêté en leur disant – « Tiens vous avez votre papier ? vous êtes passé à la mairie ? » Certains l’avaient, d’autres pas. Je l’ai fait de manière amicale. Je vous le dis, si ça ne marche pas à l’avenir et si on n’a pas une meilleure régulation, dans quelque temps la pression sera trop forte et je ne pourrais plus vous défendre. Je tiens à vous le dire ! Le risque d'une interdiction pure et simple doit être considéré !
Sachez que nous travaillons, dans le cadre du « Plan de gestion du massif du Mont Blanc » (quand je dis « nous » c’est tous les maires, les maires qui sont du côté savoyard, de Bourg-Saint-Maurice, d’Hauteluce, de Beaufort, de Saint-Gervais, des Contamines, de Chamonix, de Servoz, de Vallorcine, des Houches ; les communes côté valdotain, les communes côté Valais, pour élaborer ce plan de gestion). Ce plan de gestion, je veux qu’il aboutisse, parce que c’est notre crédibilité qui en dépend.  J’ai réussi (même s'il y a peu d’élus qui s’occupent de cela) à faire inscrire le fait que cette tradition, cette recherche, cette manière de faire, soit inscrite comme étant quelque chose que l’on préserve. Cependant, si l’absence de suivi et de discipline au niveau des cristalliers eux-mêmes continue, je ne pourrais plus vous défendre. Et ce d’autant plus que – c’est mon deuxième coup de gueule – que les dérives que je qualifierai de « commerciales » constatées depuis quelques années ne peuvent pas durer ! Ce n’est peut-être pas à vous qu’il faut le dire – parce que si vous êtes là c’est que vous êtes de vrais amateurs, mais vous relayerez – mais les dérives constatées depuis 2 ou 3 ans sont inadmissibles.
 Cette activité, à mon sens, ne survivra que si on sait tranquillement poser les bases… Comment dire ? on est sur quelque chose qui n’existe nulle part ailleurs. Allez faire comprendre cette spécificité à Paris, à Lyon, à des gouvernements, à des préfets successifs : ça va être compliqué. Donc il faut cesser avec ces pratiques et cette mauvaise publicité. Et il y en a eu beaucoup, depuis cette fameuse pièce achetée par le MNHN1, à un prix qui était exceptionnellement excessif, avec une médiatisation qui l’était tout autant. J’ai eu des échos des bourses, qu’il s’agisse de la bourse des cristalliers ou de la bourse de Chamonix : il y a des pratiques qui ne sont plus admissibles. Absence d’affichage, phénomène de surenchère.... Je peux vous le dire, ça nous fait, à tous, beaucoup de mal. Alors, ce coup de gueule, je l'espère, vous fera comprendre que nous n'avons que deux possibilités : laisser faire, ce qui se traduira à plus ou moins court terme par une interdiction, ou s'astreindre, avec un peu de courage, à faire en sorte que des pratiques honorables soient reconnues et mises en œuvre par tous. Sinon je ne saurais plus vous défendre, parce que dans le plan de gestion, il y aura quelque chose sur la recherche minéralogique...
L’activité publique qui est liée à la minéralogie est une activité de valorisation de notre patrimoine et de nos activités traditionnelles ; ainsi, le musée des Cristaux est un lieu de valorisation culturelle. Aidez-moi à protéger cela, parce que je vous le dis, la pression qui est en train de s’exercer sur nous  est véritable : ne croyez pas que lorsque nous avons mis en place cette réglementation c’était une vue un peu bizarre du maire de Chamonix. Si je l’ai fait, c’est véritablement parce que je pensais que c’était la seule option pour essayer, dans la durée, de protéger l’activité.

Je voulais vous faire part de mon inquiétude, mais aussi de ma volonté de poursuivre dans une voie préservant notre activité séculaire et le respect du patrimoine de nos montagnes.
Sur la question du local, je souhaite que soit étudiée une proposition de mise à disposition du club de minéralogie d'une surface au sein de la maison de village d’Argentière. Il s'agit de l’ancien presbytère. Il faut que les membres du club se rendent sur place, voient si c’est possible, regardent aussi si tout ça rentre bien dans les objectifs mutuels.
Sur les futures expositions, je redis aussi à quel point il est important qu’elles concernent la minéralogie alpine dans son ensemble. J’ai dit tout à l’heure ce qui se passait sur les partenariats. Pourquoi ? parce qu’on est beaucoup plus fort quand on est ensemble. Quand j’explique au préfet que – « le problème de la collecte des minéraux est sensible à Chamonix, mais qu’il l’est également en Oisans, même s’il n’est pas tout à fait comparable dans les modes de recherche » et qu’avec le maire de Bourg d’Oisans, avec d’autres d’ailleurs, quand je dis à mes collègues, maintenant de Bourg-Saint-Maurice par exemple – « Voilà ce qu’on est en train de faire », on est plus fort ensemble, on est davantage dans cette logique de patrimoine collectif. Sachez que quand vous travaillez en réseaux, vous défendez cette idée plus globale. Je ne peux que vous encourager, vous remercier pour cette orientation et vous engager à poursuivre en lien avec les sites minéralogiques des Alpes qui ont le même type de problématique, parce qu’à huit ou dix maires ont est plus fort que tout seul sur un sujet aussi peu courant que celui-là.
Le travail, évidemment, du comité de gestion du musée devra être relancé, ce comité paritaire entre le club et la mairie devra regarder quelle programmation nous aurons à l’avenir sur ce site. Sur cette base, il faudra définir les futures expositions et la politique d’acquisition : nous mettons chaque année en investissement, au niveau municipal, des crédits complémentaires qui viennent alimenter ceux du club pour cette politique d’enrichissement des collections.
J’entends poursuivre dans cette voie-là.
Je vous remercie.

Éric Fournier, Maire de Chamonix-Mont-Blanc.

 

 


 

       

Compte-rendu de l'Assemblée Générale du Club de Minéralogie de Chamonix et des Alpes du Nord

25 novembre 2012



La séance de l'assemblée générale est ouverte par le président Pierre Bavuz à 9 h 15 ; après avoir remercié M. le maire Éric Fournier de sa présence, excusé M. André Salvetti, et accueilli l'assistance venue nombreuse, il donne lecture du rapport moral de l'année écoulée.

Il remercie les membres du C.A. pour leur participation au fonctionnement de l’association : « … qui ont activement participé aux décisions et actions menées. Merci à Philippe Renard et Élodie qui assurent les tâches du secrétariat, merci à Marie-Laure Astier, qui, assisté de Frédéric Eva et Joël Leroux, assure les fonctions de trésorière. Merci à Frédéric Latil pour le bulletin. Merci à Alain Métraux, Joël Leroux, Frédéric Eva, qui … ont permis à la bourse de connaitre son succès habituel. Merci à Denis Boël …. Merci à Matthieu Petetin pour le site web. Merci également à Marie-Pierre Dufrene, Laurent Favrat, Xavier Feuillet, Jean-Claude Ménagé, Georges Moreira et Denis Pierron, présents lors de l’ensemble des actions du club, des actions culturelles au sein du musée et pour certains lors de la préparation de la bourse ... »

Puis il fait le point sur les actions principales menées au cours de l’année en particulier la bourse du 4 et
5 août pour laquelle il regrette le nombre nettement insuffisant de bénévoles qui s’investissent dans cette tâche ; il précise que si la situation restait en l’état, la bourse de 2013 serait compromise. De plus, quelques dysfonctionnements avec les services de la mairie sont à résoudre. Malgré ces problèmes, le show commercial a eu lieu, et la présentation des vitrines fut d’un très bon niveau. Le président remercie les collectionneurs qui par le prêt de leurs spécimens y ont contribué. P. Bavuz cite les conférences données par J-C Bouillard (Université P et M Curie) et E. Asselborn, contribuant à l’animation au cours de l’été.

Ensuite le président insiste sur la qualité et le succès (492 entrées ) de la bourse des cristalliers du 1er novembre. Il remercie le personnel du Majestic qui a largement contribué à son bon déroulement.

Il aborde ensuite le thème important de la collaboration du club de minéralogie avec la mairie de Chamonix dans le cadre des animations culturelles autour du musée : visites guidées assurées par les membres du comité ainsi que par J-P Siret, Nuit des musées, Journées du Patrimoine, ainsi que les nombreuses visites aux scolaires, dont l’essentiel était assurée par A Comte. Il lance à ce propos un appel à chacun pour participer à ces visites qui, si elles n’étaient assurées que par un petit nombre deviendraient difficilement supportable.

Le président aborde ensuite ce qui a été fait en Oisans cette année : approbation par l’AG de la création de la section Oisans, enregistrement et approbation des textes relatifs en sous-préfecture de Bonneville le 2 décembre 2011.

La mise en application de ces textes a été faite par les membres attachés à cette section par la désignation de leurs responsables : Pascal Guigue-Bologne, assisté de Daniel Canac et Grégoire De Bodinat, Serge Vein, assurant le secrétariat. Les membres et représentants des élus ont ensuite élaborés une réglementation de ramassage des cristaux applicable à terme sur le secteur de l’Oisans. Il reste aux communes à voter et faire appliquer ces textes de façon similaire à ce qui est fait sur Chamonix. Puis les membres de la section ont élaboré avec leur maire la convention qui doit les lier dans le cadre de la gestion du musée des minéraux de Bourg d’Oisans. Cette convention a été signée par A Salvetti, P Guigué-Bologne et P Bavuz en date du 3 juin, lors d’un week-end au cours duquel les membres du club de Chamonix furent accueillis par les membres de la section de Bourg d’Oisans.

Par ailleurs, la commission d’achat de Bourg d’Oisans (P. Guigué-Bologne, D. Canac, S. Vein, D. Boël, P. Bavuz, A. Salvetti) a déjà statué sur l’acquisition de découverte (quartz de Vizille, quartz et calcite de Marone, axinite d’Armentier)

P. Bavuz nous amène au constat du bien fondé et des résultats positifs du partenariat entre le club de minéralogie et les mairies de Chamonix et Bourg d’Oisans.

Ensuite le président adresse un vif reproche aux cristalliers du massif non signataires de la charte cette année et insiste sur les conséquences qui pourraient en découler (Plan de gestion de l’espace Mont Blanc, classement U.N.E.S.C.O.).

A la différence certains cristalliers de l’Oisans se sont spontanément déclarés en Mairie avant même la mise en application des textes les concernant.

Le président se projette ensuite sur l’avenir :

« Il est temps de se projeter sur les perspectives des années à venir en particulier 2013. Étant dans le tiers sortant, et sollicitant de nouveau vos suffrages, je tiens à préciser de façon claire les objectifs que je vous propose afin d’affirmer la notoriété de notre association auprès des collectivités locales … depuis 9 ans que vous m’avez demandé d’assurer la présidence de votre association, avec le soutien de chaque membre du conseil d’administration, le club a profondément changé. Ce travail a permis :

l’ouverture du musée des cristaux ; la signature d’une convention de gestion avec la mairie de Chamonix, renouvelée l’an dernier en reconnaissant le rôle culturel du club ; l’instauration d’un embryon de réglementation du ramassage des cristaux dans le massif du Mont-Blanc, afin de légaliser et pérenniser cette activité ; l’établissement d’actions culturelles ; organisation de conférences, densification du contenu du bulletin, présentation de vitrines minéralogiques historiques et de prestige ; la création d’une section « Massif de l’Oisans » permettant au club de gérer la partie minéralogique d’un deuxième musée ; l’instauration en Oisans de la même réglementation que dans le massif du Mont-Blanc.

C’est dans cette philosophie, qu’avec votre soutien si vous le décidez, j’espère poursuivre notre action. En particulier : 

- Établir un budget rationnel du club entre : achat de minéraux, actions culturelles, animations festives et conviviales.

- Amplifier la mission d’éducation et de promotion de la minéralogie.

- Continuer à œuvrer pour la sauvegarde du patrimoine minéralogique Alpin.

- Poursuivre la politique de dialogue avec les communes de Chamonix et de Bourg d’Oisans, afin d’aboutir à des solutions acceptables pour tous dans tous les domaines possibles. Ce partenariat exige de nous excellence et élitisme.

- Réfléchir à l’évolution de la bourse internationale du mois d’août : ce sujet s’impose avec la perspective de la nouvelle salle place du Mont-Blanc. Réfléchir à un changement de date, afin d’organiser un week-end minéralogique à un moment opportun ou la ville de Chamonix n’est pas submergée d’évènement. Ce projet ne pouvant voir le jour qu’avec une implication forte de la collectivité. A ce sujet j’aimerai avoir l’avis du maire sur cette perspective.

- Créer une structure rédactionnelle au côté de Frédéric Latil afin de rendre pérenne la réalisation du bulletin. Dès l’an prochain, une nouvelle présentation de ce bulletin ne devrait pas vous décevoir.

- Poursuivre une politique d’achat de minéraux cohérente et fidèle aux objectifs que nous nous sommes fixés, dans le seul intérêt du parcours muséographiques du musée, sans autre considération. Les communes de Chamonix et de Bourg d’Oisans réalisant leurs propres achats après avis des commissions d’achat ou nous sommes représentés.

- Examiner avec la collectivité le devenir de la collection Lesage.

- Trouver enfin une solution sur la mise à disposition d’un local pour le club.

Vous voyez que la tâche est immense, mais exaltante. C’est dans cette ligne, si vous le souhaitez, et avec l’aide de tous, que je compte aider le club sur la voie de la réussite. »


Après son exposé Pierre Bavuz remercie l’assemblée et passe la parole à Éric Fournier maire de Chamonix. Voir article ci-dessus.


Dans l’assistance, des personnes font remarquer les prérogatives trop importantes du club dans la réglementation sur le ramassage des minéraux. Le président répond que ces textes ont été proposés avant leur approbation par chacune des parties.

J-F Astier se propose pour organiser une rencontre entre cristalliers dans le courant du printemps et demande le quitus pour cette mission. Approbation du maire, du président et de l’assistance.

P. GuiguetBologne prend la parole pour expliquer qu’en Oisans le choix de cristalliers est limité compte tenue des nombreuses interdictions d’accès sur le secteur et que pour sa part il ne fait pas de commerce.


Rapport financier : des documents relatifs à l’année écoulée sont distribués à l’assistance. La trésorière Marie-Laure Astier commente les chiffres et répond aux questions de l’assistance.

Dépenses: 20 015 €, recettes : 23674 €, solde positif : 3658 €, avoir en fin d’exercice 2012 : 13145 €.

Les vérificateurs aux comptes : Jean-François Astier et Armand Comte, donne quitus à la trésorière sur l’exactitude et la sincérité de ses comptes.


L’assemblée est consultée pour savoir si elle souhaite voter à main levée ou à bulletin secret sur le rapport moral et le rapport financier. Aucune opposition ne se manifestant le vote se fera à main levée.

L’assemblée générale s’exprime pour l’approbation à l’unanimité du rapport moral.

L’assemblée générale s’exprime pour l’approbation à l’unanimité du rapport financier.

Les vérificateurs aux comptes sont reconduits par l’A.G. pour l’année suivante à l’unanimité.


Le bureau propose à l’A.G. les nouveaux tarifs de cotisation pour l’année 2013, justifiant l’augmentation par le coût du bulletin : cotisation simple : 25 € couple : 28 €, étudiant : 15 €, enfant d’adhérant : +2 € ; supplément expédition bulletin : 5 €.

L’assemblée vote à main levée et approuve le montant des cotisations 2013.


Diverses questions sont ensuite évoquées sans qu’aucune réponse ne soit apportée sur l’instant concernant l’espace culturel. A Comte pose la question de savoir si l’espace d’exposition disponible ne pourrait pas être réservé pour mettre à l’honneur les cristalliers.

On procède ensuite à l’élection du tiers sortant.

Aucune nouvelle candidature ne se manifestant les membres sortants se représentent et sont réélus avec les résultats suivant : pour 80 suffrages exprimés, ont obtenu M-L Astier 78 voix, P. Bavuz 73, D. Boël 75, M-P Dufrene 76, L. Favrat 78.

M-L Astier présente les résultats de l’étude du questionnaire sur la fréquentation du Mont Blanc.

L’A.G. est close à 11h30 et le nouveau conseil d’administration se réunit pour élire le bureau :

A l’unanimité sont élus : Président : P. Bavuz , Vices présidents : A. Métraux, J-C Ménagé, Trésorière : M-L Astier, Trésorier Adjoint : F. Eva, Secrétaire : Ph. Renard, Secrétaire Adjointe : É. Bavuz, Gardien des collections : D. Boël.

Le comité se réunira le 11 janvier à la M.J.C., à 20h30.


Le secrétaire : Ph. Renard





 


2011


CHAMONIX, Le 27 Novembre 2011

 

Messieurs les Maires, Mesdames, Messieurs,

Tout d’abord, je tiens à remercier tous les membres du club présent ce matin pour cette assemblée générale. Je pense également à ceux qui se sont fait représenter par un pouvoir. Tous montrent l’intérêt qu’ils portent à leur association.

Je remercie Éric FOURNIER, Maire de Chamonix et conseiller régional de nous faire l’honneur de sa présence. Et j’ai le plaisir d’accueillir André SALVETTI, Maire de Bourg d’Oisans.

Je tiens tout d’abord à rendre hommage à tous les membres du conseil d’administration pour leur présence assidue lors des 7 réunions que j’ai eu l’honneur de présider cette année. A la suite de la réorganisation de l’an dernier, chacun a pris la mesure de sa fonction et a cherché à optimiser au maximum les relations entre les membres du conseil d’administration. Il en a été ainsi entre Marie-Laure ASTIER, Joël LEROUX, Frédéric EVA pour tout ce qui concerne leur fonction respective de trésorier. Les mêmes bonnes pratiques de fonctionnement ont existé entre Philippe RENARD et Stéphane BIZIEN. Mais suite à un différent avec un membre du comité, Stéphane m’a remis sa démission, celle-ci prenant effet le 15 août 2011. Devant l’urgence de certaines tâches (Circulaire du mois de septembre, bourse des cristalliers), et avec l’accord du conseil d’administration, j’ai demandé à Élodie BAVUZ d’assurer l’intérim de cette fonction en coordination avec Philippe RENARD. La responsabilité de l’organisation matérielle de la bourse dépend d’Alain METRAUX, et celle du bulletin de Frédéric LATIL. Jean-Pierre SIRET assure les tâches matérielles au sein du musée des cristaux. Il assure les fonctions de gardien des collections, assisté par Denis BOËL. Étant dans le tiers sortant, Jean-Pierre SIRET nous a fait savoir qu’il ne souhaitait pas se représenter. En votre nom à tous, je le remercie pour tout le travail qu’il a  accompli au sein du musée des cristaux, depuis son ouverture. Je sais qu’il sera encore présent cette année au musée, afin d’assurer la continuité des tâches à accomplir et d’informer son ou ses successeurs sur le travail à effectuer au sein du musée. Je propose que nous l’invitions à nos réunions, s’il souhaite y venir. Mais je tiens à remercier tous les membres du conseil d’administration, Marie-Pierre DUFRENE, Laurent FAVRAT, Xavier FEUILLET, Jean-Claude MENAGE. Frédéric CHAIZEMARTIN ayant été moins présent pour des raisons personnelles. Nous avons débattu tout au long de l’année de problèmes de fond : finalisation de la convention, débat sur les visites guidées que nous devrons assumer au musée, contenu scientifique des ces visites, élaboration du partenariat avec le musée de Bourg d’Oisans, perspective d’un local.

D’autre part la santé du club semble excellente. En effet je vous avais informé l’an dernier de l’accroissement du nombre d’adhérents. L’année 2010 s’est terminée avec 168 membres à jour de cotisation. Je peux vous annoncer qu’à la date d’aujourd’hui nous sommes 188. Ces deux dernières années ont donc été marquées par une augmentation de 50% de nos effectifs. L’attrait de notre association semble donc ne pas se démentir. Nous avons le devoir d’être digne de ce succès. Nous devrons être à l’écoute de ceux qui nous rejoignent et connaitre leur motivation afin de ne pas les décevoir.

J’en viens à l’évocation des moments importants qui ont marqués la vie du club au cours de cette année. Je commencerais par un moment phare celui de la bourse d’été et des conférences qui lui sont associées.

La bourse du mois d’août a été fidèle à sa réputation. Le club de minéralogie remercie les professionnels qui, année après année, nous éblouissent de pièces de minéralogie étrangère toujours remarquablement sélectionnée. La particularité de notre bourse est de présenter, au côté de ses stands prestigieux, un certain nombre de cristalliers qui viennent proposer leurs trouvailles. Cette année, la météo du mois de juillet n’ayant pas été très clémente, les pièces nouvelles du massif du Mont Blanc étaient plutôt rares. Par contre une  découverte importante a été faite à Vizille. Les découvreurs ont montré un grand nombre de groupe de quartz avec sceptres ou macles de bonne qualité.

La préparation de cet événement a mobilisé, au côté d’Alain METRAUX son organisateur, un certain nombre de membres du club, en particulier Joël LEROUX et Frédéric EVA, qui furent présents les trois jours de préparation. Alain a eu le plaisir de constater la présence plus importante de membres du club pour la préparation et l’organisation de cette bourse. Que tous ces bénévoles soient remerciés. Nous espérons qu’il en sera de même l’an prochain. L’assistance du personnel communal dans le transport du matériel, dans la préparation de la salle, et dans l’installation des câbles électriques a été d’une efficacité exemplaire, ce qui a permis une mise en place dans la sérénité.     L’ensemble des demandes administratives faites à la mairie  transite par Arnaud LEDRU, directeur des affaires culturelles à la mairie de Chamonix. Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour le remercier vivement de son écoute et de son efficacité dans la mise en œuvre de nos demandes.

Le club s’attachant à répondre à une de ses missions qui est de faire connaitre la minéralogie aux travers d’action culturelle, vous avez pu assister, le vendredi 5 août à une conférence sur les ÉMERAUDES, et admirer 8 vitrines dans l’enceinte de la bourse tout au long du weekend.


Vendredi soir Alain CHEILLETZ, Professeur à l’Ecole nationale supérieure de Géologie de Nancy, abordait l’ensemble des problématiques liées à l’
Émeraude : des conditions géologiques exceptionnelles nécessaires à sa formation, de son exploitation, de son commerce et de sa traçabilité. Suite à nos sollicitations,  Alain  Cheilletz nous a promis un article concernant cette pierre précieuse pour le prochain bulletin du club. C’est un honneur pour le club de minéralogie et je le remercie en votre nom.

Le club fêtant ses 45 ans,  nous avons décidé de présenter 6 vitrines minéralogiques représentant le titre du club, à savoir les minéraux du Mont Blanc et des Alpes du Nord. Denis BOËL s’est chargé de confectionner ces vitrines. Comme chaque année, il a contacté les collectionneurs, et s’est rendu à leur domicile afin de sélectionner les pièces minéralogiques à présenter. C’est un travail qui peut paraitre anodin, mais qui nécessite beaucoup de temps, entre le choix, puis l’emballage chez les collectionneurs et enfin la mise en place des minéraux dans les vitrines. Je remercie vivement Denis d’accepter cette mission qui vous permet à chacune des bourses d’été d’admirer des minéraux de premier plan. Ces vitrines ne pourraient exister sans l’accord des collectionneurs. Permettez-moi de les remercier en particulier Arnaud DOMANGE, qui présentait une vitrine de la vallée de l’Arvan, Éric ASSELBORN, Gilles EMRINGER, Denis BOËL, qui montraient la minéralogie de la Lauzière, de Maurienne et de Tarentaise.

En ce qui concerne les vitrines du  massif du Mont Blanc, de nombreux cristalliers présentaient des pièces, en particulier Frédéric EVA, Jean-François ASTIER, Philippe DUFRENE, Joël LEROUX, Georges MOREIRA, Dominique FERRAY et Xavier FEUILLET.

Les deux vitrines historiques, proposées par Éric ASSELBORN, nous présentaient Les Carrier, marchands naturalistes de la vallée. Le temps de trois générations leur boutique se développe à Chamonix ou ils vendent cristaux, minéraux et plantes.

Comme les années précédentes Éric ASSELBORN clôturait nos manifestations du mois d’août. Cette année il concluait l’histoire des cristalliers, en évoquant les années récentes, de 1950 à nos jours. La soirée se terminait avec la présentation d’échantillons minéralogiques que le public pouvait admirer de près en se pressant devant la scène de la salle du bicentenaire. L’attrait d’une telle présentation permet au public et aux connaisseurs d’appréhender la diversité minéralogique de nos régions.

Septembre est un autre temps fort pour notre association, avec la participation du club aux journées du patrimoine. Elles se sont déroulées le weekend du 17 et 18 septembre. Notre présence au musée des cristaux étant maintenant actée dans la convention, de nombreux membres étaient présents lors de ces deux journées. Frédéric EVA, Frédéric LATIL, Jean-Claude MENAGE, Armand COMTE, Jean-Pierre SIRET m’ont accompagné le samedi et le dimanche. Denis BOËL, Marie-Laure ASTIER, Marie-Pierre DUFRENE, Joël LEROUX et Philippe RENARD étaient présents une des deux journées. Le temps maussade a drainé au musée plus de 1600 personnes, chiffre rarement atteint. Le public était sensible à notre présence et de nombreuses questions, souvent pertinentes nous ont été posées. Le diaporama sur la recherche des cristaux proposé par Frédéric EVA a connu également un vif succès.

Dimanche 23 Octobre a eu lieu la onzième bourse des cristalliers. Elle s’est déroulée au Majestic pour la première fois, le foyer de ski de fond n’étant finalement pas libre. Ce changement de lieu a permis d’accueillir plus d’exposants, 18 au total, ce qui n’aurait pas été possible dans le lieu habituel. La météo de fin de saison ayant été clémente, le nombre de cristallier ayant du matériel à proposer était plus important que les autres années. De fait l’ensemble des cristaux proposé était d’un très bon niveau minéralogique tant en ce qui concerne le massif du Mont Blanc que de l’Oisans. Comme de coutume, le monde des collectionneurs de matériel alpins était présent à ce rendez-vous.

Après l’évocation des faits marquants de l’année, je vais aborder maintenant deux sujets qui engagent le club pour plusieurs années.

Le premier concerne la signature de la nouvelle convention. Après de nombreuses discussions, la convention liant le Club de Minéralogie et la Mairie de Chamonix a été signée le samedi 6 Août par Éric Fournier et moi-même. Elle prend effet le 1er janvier 2011 pour une durée de 6 années. Comme je m’y étais engagé l’an dernier, ce texte garantit les intérêts du club dans la gestion de la collection LESAGE, puisqu’en cas de vente de pièces de cette collection, le club récupérera le 1/5 qui lui revient. Ce texte entérine également le rôle pédagogique du club dans le cadre de la vie du musée. En effet le club est chargé d’organiser des visites guidées, un jour fixe de la semaine, et ce, pendant toutes les vacances scolaires. De plus tout au long de l’année, sur rendez vous, les visites de groupes (scolaire ou autres)   qui le demande seront réalisées par des membres du club. Le club recevant une deuxième subvention au regard de ces actions. Après les 6 années de la précédente convention, le savoir faire du club est reconnu. Je pense que l’implication que nous avons su  montrer durant ces années n’y est pas étrangère. En ce qui concerne ces visites guidées, Il va de soi que ces prestations demandent un savoir minimum à communiquer aux visiteurs. C’est pourquoi depuis le mois d’Août nous travaillons avec Bernard POTY, sur un canevas commun. Dès que ce document sera terminé il sera à la disposition de tous ceux qui souhaitent participer à ces visites. L’idée est de vous communiquer un texte complet qui vous permette de répondre à un très grand nombre de questions. Ce document comprendra des éléments simples qui devront être donnés en préalable à la visite. Le principe de la tectonique des plaques, la formation des fentes alpines, la formation des cristaux devront impérativement être expliquée dans un langage largement vulgarisé. A partir de là, il va de soi que chacun pourra laisser libre cours à son imagination pour rendre ces visites ludiques et intéressantes, je pense à tous les cristalliers qui pourront alors faire vivre leurs recherches et leurs découvertes. Dès le début de l’année 2012, un calendrier sera établi afin que chacun puisse donner ses disponibilités afin d’assurer cette mission qui nous est confiée par la collectivité. Je précise évidemment que chaque membre du club peut s’investir dans ces visites, celle-ci ne devant pas être exclusivement faite par les membres du conseil d’administration. Je compte donc sur vous pour mener cette mission à bien.

Le deuxième sujet concerne le partenariat entre les musées de Chamonix et de Bourg d’Oisans. Il a connu un développement important cette année. En effet, j’avais succinctement évoqué l’an dernier ce partenariat. L’année 2011 a permis d’organiser deux rencontres à ce sujet. J’ai été reçu le 14 février par Monsieur André SALVETTI, Maire de bourg d’Oisans, Monsieur Christian PICHOUD, Conseiller général de Bourg d’Oisans en présence de Christian NUCCI, vice président du conseil général de l’Isère et de Pascal GUIGET BOLOGNE, membre du club et qui s’investit dans la présentation des vitrines du musée de Bourg d’Oisans. Différents sujets ont été évoqués, en particulier la pérennité des collections des musées, la notion de sauvegarde du patrimoine local, la recherche et le ramassage des cristaux dans les massifs du Mont Blanc et de l’Oisans. Après cette rencontre certains collectionneurs du club ont mis à disposition du musée de Bourg d’Oisans quelques pièces du massif du Mont Blanc afin que celui-ci soit dignement représenté en Isère. A la suite de cette rencontre, il a été convenu de se revoir à Chamonix sur l’invitation d’Éric FOURNIER. Cette rencontre a eu lieu le 12 septembre. Elle a débouché sur un certain nombre de décisions :

Rendre les collections inaliénables, c'est-à-dire qu’en aucun cas un Maire puisse vendre les collections appartenant à la collectivité.

A la demande des élus de l’Oisans, et après un long débat, le conseil d’administration du club a décidé de vous proposer la création d’une section local «  massif de l’Oisans  » du club de minéralogie. Cette section aura en charge, par convention, la gestion minéralogique du musée de Bourg d’Oisans à l’image de ce que nous avons fait à Chamonix. (Comité de pilotage, commission d’achat, etc…). C’est pour cela qu’une assemblée générale extraordinaire suivra cette assemblée pour approuver cette décision, ceci conformément à l’article 5-2 des statuts.

De plus les élus de ce secteur souhaitent mettre en place des arrêtés municipaux sur la recherche et le ramassage des cristaux, semblable à celui pris par le Maire de Chamonix, sur l’ensemble des territoires communaux. Ces arrêtés feront également référence à la signature d’un code d’honneur s’inspirant de celui existant sur le territoire communal de Chamonix, mais dont le contenu devra évidemment tenir compte des particularités locales spécifique au massif de l’Oisans, qui de plus n’est pas un site classé.

L’idée d’un  partenariat, avec prêt de pièces minéralogiques, communication et publicité commune via les dépliants des musées et les sites internet communaux, et élaboration d’un livre commun aux deux musées sont également des pistes de travail, avec le souhait d’une mise en place rapide.

 Lorsque j’avais évoqué ce partenariat entre les deux structures, il y a deux ans, je pensais que sa réalisation demanderait du temps, car j’imaginais qu’il fallait vaincre un certain nombre d’a priori et de réticences. Je pense que chacun a compris l’enjeu d’une telle collaboration, et je ne peux que me féliciter de la concrétisation de ce projet. La notoriété du club de minéralogie de Chamonix et des Alpes du Nord ne peut qu’en être reconnue.

Je voudrais maintenant évoquer ce que sera l’année 2012 pour votre association. Au-delà des actions régulières du club, bourse, bourse des cristalliers, conférence, élaboration du bulletin, je voudrais aborder quelques points particuliers.

Les deux points précédemment cités, mise en place des visites guidées au musée des cristaux, concrétisation du partenariat avec la création de la section « massif de l’Oisans », mobiliseront le club tout au long de l’année.

La convention étant signée, il conviendra de réfléchir et de trouver des solutions sur la gestion de la collection LESAGE. Cette réflexion devra être menée avec les élus de Chamonix, la collectivité étant propriétaire des 4/5 de cette collection.

Après plusieurs années de lente évolution, il conviendra de dynamiser le site internet du club. Je remercie Matthieu PETETIN d’avoir densifié son contenu tout au long de l’année et d’y avoir fait figurer avec rapidité toutes les manifestations du club.

Dans le cadre des travaux hydrauliques aux Mottets avec le percement d’une nouvelle galerie d’alimentation en eaux, la convention tripartite Mairie, club, E.D.F., n’a pas permis de récupérer de pièce minéralogique, ceci pour de multiples raisons que Denis BOËL pourra évoquer tout à l’heure.

En ce qui concerne le parrainage du club par E.D.F., la convention prend fin en 2012. Il nous restera à voir en cours d’année prochaine, si son renouvellement peut être envisagé. Nous ferons le maximum pour cela, les sponsors ne se bousculant pas à notre porte. 

Au sujet de la réglementation de la recherche et du ramassage des minéraux dans le massif, l’année 2011 a vu le P.G.H.M. mandaté pour faire des contrôles concernant l’application de l’arrêté municipal de recherche. Les signataires étaient invités cette année à remplir un questionnaire afin de mieux cibler l’ensemble de cette activité sur le massif. Marie-Laure ASTIER vous en fera la synthèse tout à l’heure. En ce qui concerne le code d’honneur que chaque demandeur doit signer il devra probablement être complété pour 2012. Une modification proposera qu’en fin de saison, et avant le 15 décembre de l’année, chaque signataire soit contraint de faire parvenir au Maire de Chamonix un courrier exposant l’état de ses trouvailles. Dans le cas du non respect de cet article, le Maire de Chamonix sera en droit de ne pas renouveler l’autorisation pour les années suivantes. J’ajoute qu’en ce qui concerne le massif de l’Oisans, les élus comptent instaurer ce dispositif dans leur version du code d’honneur

En ce qui concerne la bourse, nous avons l’accord de principe de la collectivité pour dynamiser ce weekend minéralogique. Sur notre demande le Maire de Chamonix et son  conseil municipal ont accepté que le billet d’entrée à la bourse donne droit à une entrée gratuite au musée des cristaux. Le billet d’entrée passant alors à 5 Euro.

Dans le cadre du partenariat avec Bourg d’Oisans, le club organisera une sortie en Oisans dans le premier semestre 2012, afin de créer plus de liens de convivialité avec les cristalliers et les adhérents de cette région.


Enfin, et avant de terminer, je me tourne vers
Éric FOURNIER pour qu’il nous fasse part de ses réflexions sur la perspective de mise à disposition d’un local pour le club. En effet ce sujet est évoqué chaque année depuis plus de cinq ans. Ce point devient vraiment crucial, de part les missions qui nous sont confiées, et par le nombre important d’adhérents  qui nous rejoignent. Le club est ouvert à toutes propositions afin de rendre ce futur local vivant et convivial. D’après quelques informations il semble que l’année 2012 verra ce projet sur le point de se réaliser, mais je laisserais Éric FOURNIER vous développer ce sujet.


Voilà exposé ce que fût l’année 2011, mais surtout l’ensemble des perspectives du club pour l’avenir. L’année 2012 sera consacrée à la réalisation et à la consolidation de tout ce que nous avons engagé. Vous pouvez imaginer que le travail est considérable. Je souhaite et j’espère  que chacun trouvera sa place dans ce dispositif.


Pardonnez-moi d’avoir une fois encore été un peu long et je vous remercie de votre attention.

Pierre BAVUZ

 

  

Retour     Accueil

 


Recommander cette page Dernière mise à jour : 21 Dec 2015, 16:14:31 vu 9986 fois