Club de minéralogie de Chamonix

www.mineralogie-chamonix.org

La Bourse Exposition internationale

 

 


L'édition 2016 :



 










 


L'édition 2015 :

Le week-end minéralogique a commencé le jeudi soir par une conférence à la salle du bicentenaire (voir ci-dessous), puis c'est poursuivi par la Bourse internationale de minéraux et fossiles :

- 50 exposants vendeurs de minéraux, fossiles. Le règlement de la bourse exclus la vente de bijouteries,

- 6 vitrines de prestige :

- 2 vitrines d’une collection privé consacrées aux béryls (voir ci-dessous),

- 2 vitrines du monde minéral chinois (voir ci-dessous),

- 2 vitrines de minéraux du Mont-Blanc,

- 2 vitrines pupitres à connotation historique : livres, gravures, textes anciens.

Dédicace du livre "Vallée de Chamonix / Massif du Mont-Blanc" par Serge Drouet et Philippe Hervé Leloup (voir ci-dessous).



* Présentation de la collection DUBARRE :

Je collectionne les minéraux depuis plus de quarante années, tout a débuté par l’étude de la géologie au collège. J’ai pu constituer une première collection par des recherches dans mon Morvan natal. Par la suite, plusieurs voyages au Canada, dont 3 expéditions dans le grand Nord, au Yukon, à la recherche de phosphates rares, m’ont permis de découvrir de remarquables spécimens de, lazulite, wardite, etc. …

Cette envie de collectionner s’étant un peu essoufflée au fil du temps, j’ai pris la décision de me séparer de cette première collection et ainsi de recentrer mes recherches sur les béryls. C’est un vaste sujet qui permet de collectionner une grande diversité de pièces minéralogiques dans les espèces classiques telles que : aigue-marine, héliodore, morganite, goshénite, émeraude et aussi de visiter les multiples gisements égrenés de par le monde : Brésil, Pakistan, Afghanistan, Etats-Unis, Russie, Madagascar, etc. …

C’est ainsi qu’en l’espace de 5 ans j’ai redonné un nouveau souffle à la collection que je vous présente ici à Chamonix, elle est constituée d’une quarantaine d’échantillons environ, dans les quatre variétés principales : aigue-marine, héliodore, morganite, goshénite ; en provenance d’une douzaine de pays différents. Je recherche inlassablement de nouveaux échantillons originaux, colorés, rares, esthétiques ; parmi mes prochains objectifs figurent une pezzottaïte et pourquoi pas une belle émeraude, mais la patience est de rigueur car les beaux béryls, s’ils sont relativement rares, sont aussi, invariablement d’un coût élevé.

   
   
(Photos : MPe)



* Les deux vitrines « minéralogie de la Chine » :

Dans le cadre des vitrines de prestige, et dans la continuité de l’exposition 2014 traitant des minéraux chinois, il nous est apparu nécessaire de présenter à nouveau des spécimens issus de l’Empire du Milieu tant ce pays fournit à profusion quantités de pièces minéralogiques variées de haute qualité. Sans prétendre être exhaustif, quatre gisements seront cette fois-ci évoqués : Daoping – Xuebaoding – Yaogangxian – Xianghualing.

DAOPING : situé à l’extrême sud de la Chine, à la frontière du Viet Nam, dans la province du Guangxi dite « la maison des métaux non ferreux », parmi les nombreuses mines qui ont produit une centaine d’espèces minérales différentes, celles de Daoping et Yangshuo, réparties sur les deux versants du Mont Haiyang, exploitent depuis 1958 le plomb et le zinc. Plus de 100 galeries étagées à partir de 1300m en région montagneuse et d’accès très difficile ont fourni depuis 1999 des quantités de spécimens de pyromorphite verte à jaune de très haut niveau. Récemment de très bonnes cérusites ainsi que d’exceptionnelles plumbogummites ont été mises à jour.

XUEBAODING : au sud-ouest de la Chine, la province du Sichuan qui compte plus de 100 mines métalliques, abrite le joyau du Mont Xuebaoding, lequel – situé au nord de la province dans le comté de Pingwu – produit depuis plus de 15 ans, au cœur des filons de quartz à des altitudes comprises entre 4100 et 4500m une grande quantités de minéraux d’exception (dont les scheelite, apatite, cassitérite et këstérite) qui sont parmi les meilleurs de l’espèce, sans oublier les béryls (variété goschénite), fluorites, orthoses et muscovites. Notons qu’à l’origine et pendant de nombreuses années scheelite et cassitérite étaient extraites uniquement comme « minerai » !!!

YAOGANGXIAN : traduction, « dieu de la montagne de jade » – est situé dans le sud de la province du Hunan, comté de Yizhang ; les mines, exploitées depuis 1914 pour le tungstène, sont connues dans le monde entier pour la variété (plus de 100 espèces) et la qualité des spécimens fournis. Plus de 20 niveaux exploitent les filons entre 500 et 1500m d’altitude. L’Etat chinois est propriétaire de la majorité des sites d’extraction, quelques filons mineurs sont encore travaillés artisanalement par de petits propriétaires terriens. Les minéraux du tungstène prédominent, mais si les wolframites, arsénopyrites, quartz, chalcopyrites, calcites sont remarquables, ce sont les bournonites qui atteignent l’excellence ainsi que les fluorites d’une très grande fraicheur et surtout dans une gamme de couleur très insolite.

XIANGHUALING : traduction, « pic aux fleurs aromatiques » – Sud de la province du Hunan, comté de Linwu. Dans le passé la dynastie Tang y travaillait le cuivre, plus tard, sous celle des Ming, des milliers de mineurs y ont extrait le plomb, actuellement plusieurs mines – à une altitude moyenne de 1000m – exploitent plomb, zinc, étain et tungstène, mais la célébrité du lieu est sans conteste due à la fluorite. Au milieu des années 90, des milliers de spécimens de couleur verte sous toutes ses nuances et toutes ses formes cristallines, avec ou sans quartz, calcite et fantôme, arrivent sur le marché et portent très haut les critères de qualité et d’esthétisme. De très importantes poches dont la célèbre « the green vault » livrent de magnifiques pièces d’une qualité irréprochable. Les minerais extraits sont par ailleurs cassitérite et scheelite ; notons la hsianghualite – une zéolite – dont la mine est la localité type.

JINLONG : la mine de fer de Jinlong est située dans le nord-est de la province du Guangdong, dans le comté de Longchuan. Au début des années 90, des recherches pour le fer permirent de découvrir de magnifiques pièces de quartz avec hématite. De nombreux fermiers ouvrirent de petites exploitations souterraines et très tôt une quantité importante de spécimens arriva sur les étales des bourses occidentales. Ce gisement, à la différence de beaucoup d’autres, ne fournit pas un nombre important d’espèces : quartz, hématite, et la rare helvite, mais tous trois de grande qualité et dont l’association constitue des spécimens très esthétiques. Les roses de fer et les cristaux d’helvite atteignent plusieurs centimètres ; quant au quartz il peut dépasser les 10cm, mais surtout il se présente sous une large palette de couleur allant de l’incolore au rouge sang avec toutes les nuances intermédiaires, ce qui ne manqua pas de lui amener offrir un réel succès commercial.

 

   
   


* Minéraux du massif du Mont Blanc :

Présentation de spécimens appartenant aux cristalliers découvreurs ainsi que des pièces de collectionneurs privés.

 

   
   



* Conférence le jeudi 6 août 20h30 à la salle du bicentenaire :

Albert JAMBON

Professeur

Université Pierre et Marie Curie

Institut des Sciences de la Terre, CNRS UMR 7193

 

Spécialiste de la pétrologie magmatique et de la géochimie. Auteur de plus de 70 publications internationales. Coauteur avec A. Thomas de l'ouvrage Géochimie: Géodynamique et Cycles (Dunod). Depuis 2000 effectue des travaux de recherche sur les météorites et en particulier sur celles provenant de corps planétaires (achondrites). Coéditeur des trois volumes des Cahiers du Règne Minéral sur les météorites. Premier découvreur de la météorite de Draveil (Essonne) en 2011. Aujourd'hui impliqué dans l'étude des objets en fer météoritique de l'Age du bronze.

Météorites : Quels messages pour la Terre?

Résumé : Les météorites sont des objets extra-terrestres qui sont reconnus comme tels par les scientifiques depuis deux cent ans seulement. Après une présentation historique de la (mé)connaissance des météorites depuis la préhistoire, nous aborderons les méthodes de recherche récentes et actuelles. Quelles sont les caractéristiques de ces objets et quelles informations nous apportent-ils, du Système Solaire lointain, de Mars, de la Lune et des astéroïdes. Deux grandes catégories de météorites sont à considérer. Les météorites primitives ou chondrites dont la composition chimique est presque identique à celle du soleil. Il s'agit de véritables fossiles marqueur de l'évolution précoce du Système Solaire. Toutes les autres, ou météorites différenciées, proviennent de corps parent ayant subi une évolution complexe comme la Terre. Leur étude nous renseigne sur les premiers stades d'évolution des planètes telluriques, époque pour laquelle nous ne disposons d'aucune roche terrestre.

 

 


 


 L’exceptionnelle vallée de Chamonix attire depuis plus de deux siècles les amoureux de paysages grandioses. C’est dans cette vallée que le tourisme montagnard est né avec la randonnée, l’alpinisme, les sports d’hiver. Ce site a aussi attiré, très tôt, des géologues qui ont essayé de comprendre la formation des montagnes. Ces paysages uniques ont été façonnés par une histoire géologique qui a plus de 400 millions d'années. Des roches métamorphiques et granitiques ont été soulevées lors de la formation de deux chaînes de montagnes. La plus récente, celle des Alpes, a conduit à la formation du mont Blanc. C'est autour de cette vallée magnifique que nous proposons au randonneur curieux d’observer roches et panoramas.


Les auteurs dédicaçaient en avant première leur livre au sein de la Bourse!


 

 



 


 




L'édition 2014
:


Cette année, les 47ème journées minéralogiques se sont déplacées dans le lieu prestigieux du Majestic!



Salle principale Michel Payot.


Vitrines de prestige.


Exposition d'améthystes.


Quartz fumé à âme dans la vitrine

"Mont-Blanc"


Vitrine historique du Dr E. Asselborn.


Vitrine historique du Dr E. Asselborn.


Fluorine rose de la vitrine "Mont-Blanc".


Stand Astier.














 L'édition 2013 :


Comme chaque année une cinquantaine de stands nous ont accueilli.


Vue générale de la bourse.



Le stand Astier.


Six vitrines de prestige ayant pour thème: la Lauzière, le Mont-Blanc, la collection Armand Compte et les miniatures.


Vitrine massif du Mont-Blanc.


Vitrine historique Paccard.

 


Echantillons de la vitrine Lauzière ↑ ↓.


Deux auteurs dédicaçaient leur livre : MM. Ducarre et Asselborn.

      
"Contes à cristaux" et "Minéralogie de la France". (Voir ici)


Et toujours : le four reconstitué pour les enfants,
la buvette pour les causeries,
le stand du club tenu par l'ami Fred, etc.










 

 L'édition 2012 :


Innovation de cette année, l'ouverture d'une nouvelle salle à l'entrée regroupant la buvette, les vitrines  prestiges, les vitrines historiques de M. Éric Asselborn, le four reconstitué de Frédéric Eva pour les enfants et le stand du club tenu de min de maître par l'incontournable Frédéric Latil.

Cette année, les thèmes des vitrines prestige étaient: les minéraux du massif du Mt-Blanc, les miniatures et l'Oisans. Les vitrines historiques évoquaient Jacques Balmat et Michel-Gabriel Paccard.



Vitrines prestige: Mont-Blanc x 2 et miniatures.


Quartz fumé du massif.


Quartz fumé et hyalin, fluorine rose.


Stand d'un cristallier local.

Photos M. Petetin.


La salle de la bourse.

Pointes de quartz fumé sur gangue.


Gwindel.

Gwindel.

Fluorite rouge.

Fluorite rouge et calcite.

Photos L. Favrat.



 

 L'édition 2011 :


Le stand du club: binoculaire, affiches, cartes postales, pins et le célèbre bulletin annuel.

 


Plaque de quartz fumé.

Vitrine prestige: les minéraux de la Lauzière (anatases).


Vitrine "minéraux de Maurienne".

Vitrine "minéraux du Mont-Blanc".

Vitrine historique sur la famille Carrier.
(collection E. Asselborn)

Vitrine "minéraux de l'Oisan".



Octaèdres de fluorite rouge.

Adulaire et quartz.

 

 


L'édition 2010 :

 
Les stands.
 

Vitrines "prestige".

 


Quartz macromozaïques hyalins.
Découvertes de 2009 par J.M. B. et X. J.


Gwindel et sucre macromosaïques hyalins.


Alain Carion.
Chasseur de météorites et conférencier de la veille au Majestic.


Fluorites rouges.


Un minéral breton des vitrines "Prestige".

 


Le Making-off


La bourse aux minéraux se déroule chaque année au début du mois d'août. Depuis l'incendie de la salle Michel Croz, elle se déroule au Centre sportif Richard Bozon.

Ceci oblige une modification totale de la salle de sport. Grâce aux bénévoles du Club et aux employés des services communaux cette préparation s'effectue en deux jours.


photo N. Fagou
Photo N. Fagou
photo N. Fagou

Préparation de la salle.


photo N. Fagou
Photo N. Fagou
photo N. Fagou
Photo N. Fagou

Pose des bâches sur les coupoles.


photo N. Fagou
Photo N. Fagou
photo N. Fagou
Photo N. Fagou

Montage des vitrines.


Ouverture au public

photo N. FagouPhoto N. Fagou

photo N. FagouPhoto N. Fagou

photo N. FagouPhoto N. Fagou

photo N. Fagou Photo N. Fagou

photo N. Fagou

F. Latil (responsable du bulletin) devant le stand du club.
Photo N. Fagou

photo N. Fagou

Photo N. Fagou

La bourse en pleine activité.  

           

              

Pour accéder au centre sportif Richard Bozon abritant la bourse, voici le plan :

 



 

Accueil


Recommander cette page Dernière mise à jour : 17 Sep 2016, 09:42:07 vu 28331 fois
[Retour au navigateur]