Club de minéralogie de Chamonix

www.mineralogie-chamonix.org

Exposition temporaire

 





Exposition temporaire 2014-2015 :


Minéraux inédits du massif du Mont-Blanc et de l'Oisans...

 

Les collections de Roger et d'Eric Fournier, ainsi que la collection de Bernard Ravanel :

Epidotes de l'arête Charlet-Straton,
Quartz fumé de Bochard,
Quartz et malachite de la mine Giraud,
Quartz de La Gardette, etc.

 

   Gwindel hyalin - Les Mottets
   
   







 

2013


Exposition de fluorines du Mont-Blanc et des Alpes


 

 

 
(Photos MPe)

Cette exposition retrace les différents gisements de fluorite des Alpes: Les Aravis, la Suisse et le massif du Mont-Blanc bien évidemment.





La collection Sylvain Desfarge, cristallier


    

  

 
(Photos MPe)

 Pour l'inauguration de cette toute nouvelle vitrine située dans le hall d'accueil du musée, le cristallier Sylvain Desfarge a prêté quelques unes de ses plus belles pièces provenant de son département de prédilection: l'Isère. Il s'agit donc de pièces provenant de l'Oisans, de La Mure, de Vizille, ...

 


Expositions passées :


2010-2012

Le quartz de Napoléon


Tête d'un cristal de quartz de près de 800 kg, le "quartz de Napoléon" est le plus grand cristal isolé des Alpes. Il a été découvert en Suisse, dans la région de Fiesch au milieu du XVIIIème siècle, puis expatrié au Muséum  National d'Histoire Naturelle de Paris durant la révolution française.

 


(Photo MPe)




2009

Les mines d’or de la Gardette


Dans la foulée de l’exposition 2008 sur les fluorines roses du massif du Mont-Blanc, le musée des cristaux de Chamonix propose à nouveau pour 2009 une exposition temporaire du 15 mai au 20 septembre avec comme  thème retenu : les mines d’or de la Gardette.

Situées à 1300 m d’altitude entre Villard Raymond et Bourg d’Oisans sur le versant nord du Grand Renaud, la mine d’or de la Gardette ne fut pas l’eldorado escompté ; la quantité d’or produite et cumulée sur deux siècles  ne dépasse  pas en effet quelques dizaines de kilos du précieux métal.

 Par contre les travaux miniers ont permis la découverte de fabuleuses géodes de quartz de qualité exceptionnelle qui en firent sa renommée. Encore aujourd’hui les buissons de quartz de la Gardette sont très recherchés des collectionneurs et des musées et constituent un « must » de niveau international.

 De la première découverte d’or en 1717 aux début du 20° siècle d’innombrables exploitations se succédèrent, la fièvre de l’or attira des noms célèbres : Binelli, Schreiber, le Comte de Provence, Héricard de Thury, Gueymard …etc . Chaque tentative se solda par un échec financier !

 Depuis lors et jusqu’à nos jours, la mine reçoit fréquemment la visite de collectionneurs qui tentent de lui arracher quelques cristaux de quartz ou plus rarement quelques mouches d’or. Le travail minutieux des minéralogistes a permis de récolter de nouvelles pièces et de  nouveaux minéraux permettant de compléter la connaissance de la paragénèse de la mine.

 Pour la saison 2009 un petit nombre de  collectionneurs ont accepté d’ouvrir leurs vitrines et de mettre à la disposition du public une sélection de pièces de qualité exceptionnelle. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés. Une cinquantaine de spécimens de cette mine mythique viendront garnir les vitrines du musée des cristaux pour une grande fête de la Gardette. A ne pas manquer !!!

photo N. Fagou
Collection privée
Photo N. Fagou
photo N. Fagou
Collection privée
Photo N. Fagou
photo N. Fagou
Collection privée
Photo N. Fagou
photo N. Fagou
Collection privée
Photo N. Fagou
photo N. Fagou
Collection privée
Photo N. Fagou
photo N. Fagou
Collection privée
Photo N. Fagou

photo L.D. Bayle
Collection privée
Photo L. D. Bayle
photo N. Fagou
Collection privée
Photo N. Fagou

          

 

 


Accueil

 



Recommander cette page Dernière mise à jour : 26 Dec 2016, 12:03:43 vu 17856 fois